Les liseuses devraient continuer à croître en restant une niche

jeudi 23 septembre 2010 13h07
 

NEW YORK (Reuters) - Les liseuses électroniques ont vu leur popularité bondir aux Etats-Unis au cours des dernières années et le phénomène semble durable, même si ces appareils devraient se cantonner à un marché de niche, montre un sondage de Harris Interactive.

Environ 8% des lecteurs américains utilisent une liseuse électronique et 12% des Américains déclarent être prêts à en acheter une dans les six mois à venir.

"Alors que les ventes de liseuses devraient continuer à progresser avec la sortie d'un plus grand nombre de modèles, il est inévitable que les habitudes de lecture des Américains se modifient", explique l'institut d'études de marché dans un communiqué.

Selon ce sondage, mené auprès de 2.775 Américains adultes, les possesseurs d'une liseuse sont bien plus susceptibles d'acheter des livres que le reste de la population.

Environ 20% d'entre eux ont acheté plus de 21 livres l'an dernier, alors que la proportion de la population totale ayant acquis le même nombre d'ouvrages en un an n'est que de 12%.

Les livres numérisés représentent à ce jour 3% des ventes totales de livres mais les analystes s'attendent à ce que ce chiffre soit quadruplé d'ici 2015.

Selon Forrester Research, le modèle Kindle d'Amazon.com, lancé en 2007, s'est écoulé à cinq millions d'exemplaires, tandis que Barnes & Noble, première chaîne de librairies aux Etats-Unis, a vendu environ un million d'unités de sa liseuse Nook depuis sa sortie l'an dernier.

Sony avec son Reader et Apple avec sa tablette multimédia iPad, qui permet entre autres de lire des livres électroniques, sont également présents sur ce marché en plein essor.

Mais malgré cette popularité croissante, les liseuses semblent devoir rester confinées à un public de bibliophiles passionnés: près de trois sondés sur cinq ont déclaré ne pas envisager du tout d'acheter un de ces appareils dans les mois à venir.

Phil Wahba; Jean Décotte pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Les liseuses &eacute;lectroniques Kindle (&agrave; gauche), d'Amazon.com, et Nook, de Barnes &amp; Noble. Selon un sondage de Harris Interactive, les liseuses ont vu leur popularit&eacute; bondir aux Etats-Unis au cours des derni&egrave;res ann&eacute;es et le ph&eacute;nom&egrave;ne semble durable, m&ecirc;me si ces appareils devraient se cantonner &agrave; un march&eacute; de niche. /Photos d'archives/REUTERS/Mike Segar et Jessica Rinaldi</p>