TSMC prévoit une hausse de 10% de CA et des bénéfices en 2011

jeudi 16 septembre 2010 10h36
 

(répétition sans le dernier paragraphe)

TAICHUNG, Taiwan (Reuters) - TSMC, numéro un mondial de la sous-traitance de semi-conducteurs, anticipe une hausse de 10% de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices en 2011 après le net rebond enregistré cette année.

Le groupe devrait ainsi faire deux fois mieux que le marché, a souligné son président Morris Chang, qui a dévoilé jeudi ces objectifs à l'occasion de l'inauguration d'une nouvelle usine de composants solaires dans le centre de Taiwan.

"Notre croissance a été supérieure à celle de l'ensemble du marché", a-t-il dit, ajoutant que le groupe tablait sur une croissance moyenne de ses ventes de 10% par an au-delà de l'an prochain.

Les prévisions pour 2011 sont supérieures aux estimations actuelles des analystes financiers: le marché voit le chiffre d'affaires de TSMC progresser de 8% en 2011 et son résultat net de 2% seulement par rapport à 2010, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le marché des semi-conducteurs pourrait être affecté par une offre excédentaire l'an prochain mais TSMC ne devrait pas souffrir d'un tel problème, a dit Morris Chang, sans plus de précision.

Il a rappelé que le chiffre d'affaires et les bénéfices du groupe devraient progresser de plus de 40% cette année alors que le marché mondial devrait enregistrer un rebond d'environ 30%.

La semaine dernière, Taiwan Semiconductor Manufacturing Co (TSMC) avait publié pour le mois d'août des ventes en hausse de 26% sur un an mais inchangées par rapport à juillet, ce qui avait ravivé les craintes d'un ralentissement du marché.

Argin Chang, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Morris Chang, PDG de Taiwan Semiconductor Manufacturing Co (TSMC). Le num&eacute;ro un mondial de la sous-traitance de semi-conducteurs anticipe une hausse de 10% de son chiffre d'affaires et de ses b&eacute;n&eacute;fices en 2011 apr&egrave;s le net rebond enregistr&eacute; cette ann&eacute;e. /Photo prise le 15 juin 2010/REUTERS/Pichi Chuang</p>