14 septembre 2010 / 07:43 / dans 7 ans

Philips conserve sa stratégie à trois axes pour 2011-2015

<p>Le conglom&eacute;rat n&eacute;erlandais Philips Electronics a annonc&eacute; mardi vouloir cro&icirc;tre plus rapidement que l'&eacute;conomie jusqu'en 2015 et viser une croissance acc&eacute;l&eacute;r&eacute;e de ses profits, tout en r&eacute;affirmant sa strat&eacute;gie articul&eacute;e sur trois axes. /Photo d'archives/REUTERS/Las Vegas Sun/Steve Marcus</p>

par Harro ten Wolde

AMSTERDAM (Reuters) - Le conglomérat néerlandais Philips Electronics a annoncé mardi vouloir croître plus rapidement que l’économie au cours des cinq prochaines années et a souligné qu‘il n‘y avait aucun changement majeur dans sa stratégie articulée autour de l’éclairage, la santé et l’électronique grand public.

Lors de l‘annonce de son programme stratégique 2011-2015, dénommé Vision 2015, Philips a présenté ses nouveaux objectifs pour ses trois divisions, anéantissant les attentes des analystes d‘un démembrement de l‘entreprise.

“Je tiens à préciser que Vision 2015 n‘est pas une nouvelle vision, ce n‘est pas une nouvelle stratégie et il ne constituera pas un changement important de notre orientation”, a déclaré Gerard Kleisterlee, directeur général du groupe, qui passera la main en avril à Frans van Houten.

Les analystes avaient auparavant suggéré que Philips pourrait devoir abandonner sa stratégie à trois axes car les synergies entre l’éclairage, la santé et l’électronique grand public sont limitées.

Malgré cela, le premier fabricant mondial d’éclairage, qui est aussi le numéro trois de la production de matériel hospitalier et le plus gros fabricant européen d’électronique grand public, a dit qu‘il allait maintenir sa stratégie actuelle.

Même l‘activité du groupe dans les téléviseurs, qui devrait être rentable l‘an prochain, n‘est pas à vendre pour le moment, a indiqué Gerard Kleisterlee.

Cette situation n‘a pas ravi les investisseurs, puisque vers 10h00 GMT, l‘action reculait de 1,5% à 23,720 euros. Il s‘agit de la plus forte baisse de l‘indice des principales valeurs de la Bourse d‘Amsterdam, en repli au même moment de 0,14%.

Depuis le début de l‘année, le titre a néanmoins gagné 16%, contre une hausse de seulement 1% pour l‘indice phare d‘Amsterdam.

Philips vise une croissance annuelle de son chiffre d‘affaires supérieure de deux points de pourcentage à celle du produit intérieur brut (PIB) mondial entre 2011 et 2015. Durant la même période, Philips prévoit une croissance de son bénéfice par action deux fois plus élevée que celle de son chiffre d‘affaires annuel.

Sa marge avant intérêts, impôts et amortissements (Ebita) pour la période 2011-2015 devrait se situer entre 10% et 13%.

“Ces objectifs sont plus ou moins conformes avec ce que l‘on attendait. Cela devrait être envisagé comme une évolution du programme Vision 2010 plutôt que comme un changement radical”, note Jan Hein de Vroe, analyste chez ING.

Le programme Vision 2015 remplace Vision 2010 abandonné dès la fin de 2008 en raison de la récession.

Dans ce précédent programme stratégique, Philips visait une marge d‘Ebita de 10% à 11%, une croissance moyenne annuelle de son chiffre d‘affaires à périmètre comparable de 6% et un retour sur investissement de 12% à 13%.

Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below