ARM vise de nouveaux marchés avec son processeur Cortex-A15

jeudi 9 septembre 2010 15h52
 

LONDRES (Reuters) - ARM Holdings a dévoilé jeudi son nouveau processeur Cortex A-15, décrit comme peu gourmand en énergie et cinq fois plus performant que les modèles équipant actuellement les smartphones.

Ce nouveau processeur, destiné aux nouvelles générations de smartphones et d'appareils mobiles, pourra également équiper des serveurs et des réseaux sans fil.

Il disposera de fonctionnalités comme la navigation en 3D, la "réalité augmentée" - qui consiste à superposer des données virtuelles à des images réelles - et le haut débit.

Les premiers modèles de puces, basées sur l'architecture du Cortex-A15, sont attendus pour l'année prochaine.

Texas Instruments, qui a participé au développement de ce processeur avec Samsung et ST-Ericsson, a décroché la première licence pour fabriquer des puces à partir de l'architecture du nouveau processeur du groupe britannique.

L'analyste Nick James du cabinet Panmure Gordon estime qu'il s'agit d'une belle opportunité pour ARM de se développer sur de nouveaux marchés.

"Cela leur ouvre des perspectives dans les infrastructures sans fils, les réseaux d'entreprises et les serveurs", observe-t-il en précisant cependant que le succès de ce processeur n'est pas garanti.

Plus de 95% des téléphones portables dans le monde - dont l'iPhone d'Apple - sont équipés de puces basées sur l'architecture ARM et le groupe britannique rivalise de plus en plus avec son concurrent Intel sur les segments des netbooks et de l'informatique mobile.

ARM a notamment fait une entrée réussie sur le marché des tablettes, la puce équipant l'iPad étant basée sur l'architecture de son processeur Cortex-A8.

En milieu d'après-midi, l'action d'ARM bondissait de 5,8% à 410,2 pences, inscrivant la plus forte hausse de l'indice britannique FTSE.

Paul Sandle, Benjamin Massot pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic