Google lance un système accélérant son moteur de recherche

mercredi 8 septembre 2010 21h54
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Google a présenté mercredi une série d'améliorations apportées à son moteur de recherche sur internet, censées accélérer le processus en prédisant des réponses au fur et à mesure que l'utilisateur tape sa requête.

Le système "Google Instant", lancé mercredi aux Etats-Unis, permet d'afficher des réponses avant même que l'internaute ait terminé de taper sa recherche. Elles s'actualisent ensuite à mesure que la demande se précise.

Selon le géant d'Internet, "Google Instant" permet de gagner de deux à cinq secondes sur chaque requête.

"Une fois qu'on s'y est habitué, il est très difficile de s'en passer", a déclaré la vice-présidente de Google chargée des recherches et des usagers, Marissa Mayer, lors d'une conférence de presse organisée au musée d'art moderne de San Francisco.

Elle a toutefois reconnu qu'en phase de test, certains usagers avaient choisi de désactiver cette nouvelle fonction.

Le groupe précise que "Google Instant" ne modifiera en rien la hiérarchisation des réponses ni la sélection des publicités affichées sur la page.

Le moteur de recherche de Google est toujours le leader de ce secteur, mais subit la concurrence croissante de Bing, le rival proposé par Microsoft, ainsi que des applications proposées par les smartphones ou les sites de socialisation.

Google a annoncé que son nouveau produit serait disponible dans les semaines à venir dans d'autres pays, dont la France et le Royaume-Uni, et qu'une version fonctionnant sur smartphone pourrait être prête d'ici quelques mois.

Alexei Oreskovic. Gregory Schwartz pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic

 
<p>La vice-pr&eacute;sidente de Google charg&eacute;e des recherches et des usagers, Marissa Mayer, pr&eacute;sente "Google Instant" lors d'une conf&eacute;rence &agrave; San Francisco. Cette am&eacute;lioration, lanc&eacute;e mercredi aux Etats-Unis et pr&eacute;vue en France d'ici quelques semaines, pr&eacute;dit des r&eacute;ponses au fur et &agrave; mesure que l'utilisateur tape sa requ&ecirc;te. /Photo prise le 8 septembre 2010/REUTERS/Robert Galbraith</p>