Philips cède ses 17% dans NXP à l'un de ses fonds de retraite

mardi 7 septembre 2010 11h11
 

AMSTERDAM (Reuters) - Philips a annoncé mardi la vente de sa participation dans le fabricant de semi-conducteurs NXP à son fonds de retraite britannique dans le cadre d'un montage visant à résoudre les problèmes de déficit de ce fonds.

Philips abondera le fonds à hauteur de 350 millions d'euros qui seront ensuite utilisés pour racheter les 17% de NXP encore détenus par le groupe néerlandais d'électronique grand public.

Cette cession se traduira pour Philips par une plus-value de 140 millions d'euros, qui sera inscrite dans les comptes du troisième trimestre, a précisé le groupe.

En Bourse, Philips cédait 0,85% à 23,435 euros à 09h00 GMT, dans un marché en baisse de 0,7%.

Les analystes estiment que l'opération n'aura pas de conséquence importante pour Philips, tout en se disant surpris par son montant.

Philips fera un point complet sur ses fonds de retraite en décembre, a indiqué un porte-parole.

NXP a été créé en 2006 lors de l'acquisition de l'activité de semi-conducteurs de Philips par un consortium de sociétés de capital-investissement. Il a été introduit en Bourse à New York le mois dernier, sans grand succès.

NXP a fini vendredi à 11,89 dollars, en baisse de 15% par rapport à son prix d'introduction le 5 août.

Ben Berkowitz et Aaron Gray-Block, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Philips vend sa participation dans le fabricant de semi-conducteurs NXP &agrave; son fonds de retraite britannique dans le cadre d'un montage visant &agrave; r&eacute;soudre les probl&egrave;mes de d&eacute;ficit de ce fonds. /Photo d'archives/REUTERS/Steve Marcus</p>