September 3, 2010 / 7:14 AM / 7 years ago

HP supplante Dell et rachète 3PAR pour 2,4 milliards de dollars

4 MINUTES DE LECTURE

<p>Hewlett-Packard a relev&eacute; jeudi son offre sur le sp&eacute;cialiste du stockage de donn&eacute;es 3PAR &agrave; 2,4 milliards de dollars (1,87 milliard d'euros), surpassant celle de Dell qui a d&eacute;cid&eacute; de jeter l'&eacute;ponge. /Photo d'archives/Denis Balibouse</p>

NEW YORK (Reuters) - Hewlett-Packard a emporté jeudi la bataille qui l'opposait depuis la mi-août à Dell pour le contrôle du spécialiste du stockage de données 3PAR en mettant sur la table 2,4 milliards de dollars (1,87 milliard d'euros), contraignant son rival à jeter l'éponge.

L'offre de HP a été augmentée de trois dollars à 33 dollars par action après une surenchère de Dell à 32 dollars, mettant ainsi fin à un bras de fer qui avait déjà conduit de nombreux analystes à avertir que cette bataille d'OPA était allée trop loin.

HP a annoncé en fin de journée que son conseil d'administration et celui de 3PAR avaient approuvé un accord définitif d'acquisition sur la base d'une valeur d'entreprise de 2,35 milliards de dollars.

Dell, qui avait déclenché les hostilités en annonçant le 16 août une offre d'achat à 18 dollars acceptée par 3PAR, recevra une indemnité de rupture de 72 millions de dollars.

A Wall Street, l'action 3PAR a terminé en hausse de 2,5% à 32,88 dollars. Elle avait passé la majeure partie de l'année autour de 10 dollars avant l'offre initiale de Dell.

Le titre HP a fini sur une progression de 1,2% et Dell a progressé de 2%.

Les analystes tablaient depuis plusieurs jours sur une victoire de HP. Le chiffre d'affaires annuel du premier représente 115 milliards de dollars contre 53 milliards pour Dell.

HP dispose en outre d'une force commerciale bien plus forte et internationale et peut aider 3PAR à croître plus rapidement.

Dell n'a toutefois pas lâché le morceau facilement et bon nombre d'observateurs ne pensaient pas qu'il irait aussi loin dans son offre.

La proposition gagnante de HP représente plus de huit fois le chiffre d'affaires et pour beaucoup d'analystes, c'est trop cher pour une société qui n'a été que rarement bénéficiaire depuis sa création en 1999. Au-delà de cinq fois, toute opération est jugée onéreuse dans le domaine des hautes technologies.

D'autres experts pensent toutefois que 3PAR vaut bien son multiple de part sa spécialité, considérée comme cruciale dans le développement du "cloud computing", l'informatique dématérialisée permettant l'usage d'applications directement sur internet, ces logiciels n'étant plus stockés dans le disque dur de l'usager mais dans des serveurs.

Les batailles d'OPA sont rares dans le secteur des hautes technologies. La dernière en date, en 2009, avait opposé EMC et NetApp pour le rachat de Data Domain. EMC l'avait emporté avec une offre de 2,4 milliards de dollars.

Data Domain avait été conseillé par Frank Quattrone, un banquier spécialisé dans les hautes technologies qui a également assisté 3PAR.

Voir aussi:

* Graphique des fusions-acquisitions dans la high tech:

link.reuters.com/suw95n

* Graphique de comparaison HP/Dell:

link.reuters.com/jeb26n

Ritsuko Ando, Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below