Altran réduit sa perte au 1er semestre, objectifs confirmés

mercredi 1 septembre 2010 08h15
 

PARIS (Reuters) - Altran a publié mercredi une perte légèrement réduite au premier semestre 2010 et a confirmé sa prévision d'un net redressement de ses marges au second semestre grâce, notamment, au contrôle de ses coûts.

Le spécialiste du conseil en hautes technologies a également indiqué dans un communiqué qu'il devrait "accélérer la croissance de ses activités au cours des prochains trimestres" même si, à court terme, "l'environnement concurrentiel difficile et les pressions tarifaires des clients continueront de peser sur les marges".

"Le groupe maintiendra sous contrôle ses coûts indirects et bénéficiera des derniers départs dans le cadre du plan de départ volontaire. La marge d'exploitation devrait donc s'améliorer de manière significative au second semestre par rapport au premier semestre 2010", a-t-il ajouté.

Altran, qui compte parmi ses clients France Télécom, Airbus et Areva, a enregistré au premier semestre une perte nette part du groupe de 27,9 millions d'euros - contre une perte de 30,2 millions un an plus tôt -, un résultat opérationnel courant de 17,5 millions (+96,6%) et un chiffre d'affaires de 709,2 millions (-1,7%).

Sa marge opérationnelle courante a ainsi atteint 2,5% contre 1,2% au premier semestre 2009.

La dette nette du groupe s'établissait à 208,1 millions d'euros au 30 juin, stable par rapport au premier semestre 2009.

Altran a indiqué fin juillet que 601 salariés avaient quitté l'entreprise entre janvier et juin dans le cadre d'un plan de départs volontaires, ramenant ainsi l'effectif total à 16.801 salariés. Il prévoit 208 départs supplémentaires, pour l'essentiel au troisième trimestre.

L'action Altran a clôturé mardi en baisse de 0,86% à 2,88 euros, donnant une capitalisation de quelque 410 millions d'euros. Elle a chuté de 22,5% depuis le début de l'année.

Benjamin Mallet et Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez