Vivendi est plus optimiste, dividende maintenu à l'horizon 2012

mercredi 1 septembre 2010 15h07
 

par Cyril Altmeyer et Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Vivendi a annoncé mercredi anticiper une hausse de ses résultats annuels 2010 et le maintien de son dividende à au moins 1,40 euro jusqu'en 2012, après avoir enregistré des performances supérieures aux attentes au premier semestre, notamment chez SFR.

Le premier groupe européen de médias et de divertissements en termes de capitalisation boursière a fourni pour la première fois une prévision de résultat net ajusté, qu'il prévoit pour 2010 au-dessus de celui de 2.585 millions dégagé en 2009.

Il anticipe désormais une croissance de son résultat opérationnel ajusté (Ebita) en 2010 - au lieu d'une "légère" croissance auparavant - et a relevé sa prévision pour SFR, le pôle de jeux vidéo Activision Blizzard et l'opérateur fixe brésilien GVT récemment acquis.

L'action gagne 3,80% à 19,110 euros à 14h50, affichant la deuxième plus forte hausse du CAC 40.

Vivendi a dégagé au premier semestre un Ebita de 3.243 millions d'euros, en hausse de 11,9%, des ventes de 13.982 millions, en progression de 6,1%, et un résultat net ajusté semestriel de 1.526 millions d'euros.

Les 12 analystes interrogés par la rédaction de Reuters attendaient en moyenne un Ebita de 3.099,5 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 13.833 millions.

SECOND SEMESTRE PLUS DIFFICILE POUR SFR

SFR, qui assure près de la moitié du chiffre d'affaires du groupe, a dégagé un Ebita de 1.368 millions d'euros, contre 1.302 millions attendus, avec un chiffre d'affaires en hausse de 1,8%, plus forte que prévu.   Suite...

 
<p>Jean-Bernard L&eacute;vy, pr&eacute;sident du directoire de Vivendi. Le groupe de m&eacute;dias et de divertissements a annonc&eacute; mercredi anticiper une hausse de ses r&eacute;sultats annuels 2010 et le maintien de son dividende &agrave; 1,40 euro au titre de l'exercice, apr&egrave;s avoir enregistr&eacute; des performances sup&eacute;rieures aux attentes au premier semestre, notamment chez SFR. /Photo prise le 1er mars 2010/REUTERS/Jacky Naegelen</p>