RIM propose en Inde des solutions pour son Blackberry

lundi 30 août 2010 19h33
 

NEW DELHI (Reuters) - Le fabricant canadien du BlackBerry Research in Motion donnera accès au gouvernement indien à ses données cryptées à partir du 1er septembre, a déclaré lundi une source gouvernementale.

Le ministère de l'Intérieur a fait savoir que RIM avait proposé au gouvernement plusieurs solutions pour obtenir l'accès à ces données, assurant que la faisabilité de ces différentes solutions, dont les modalités n'ont pas été dévoilées, seraient évaluées dans un délai de 60 jours.

Le gouvernement indien, qui évoque des impératifs de sécurité nationale, a menacé d'interdire les services du BlackBerry s'il n'obtenait pas avant le 31 août une solution lui permettant d'avoir accès aux courriers électroniques et messages instantanés.

"Ils ont fourni un accès que nous utiliserons à partir du 1er septembre", a affirmé la source à propos de RIM.

"Ils devront procurer un accès total à toutes les communications passant par l'Inde et devront mettre en place un serveur en Inde", a révélé la source, sous condition d'anonymat.

D'autres services de messagerie, fournis par Google et Skype, sont également la cible des autorités indiennes.

Un porte-parole de RIM en Inde a déclaré que le groupe n'avait pas de commentaires à émettre dans l'immédiat. Une porte-parole de Google a également refusé de fournir un commentaire, déclarant ne pas avoir communiqué avec le gouvernement.

Skype a également fait savoir qu'il n'avait pas reçu de directives de la part des autorités locales.

Bappa Majumdar et Devidutta Tripathy, Catherine Monin pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic

 
<p>Le fabricant canadien du BlackBerry Research in Motion donnera acc&egrave;s au gouvernement indien &agrave; ses donn&eacute;es crypt&eacute;es &agrave; partir du 1er septembre, a d&eacute;clar&eacute; lundi une source gouvernementale. /Photo prise le 12 ao&ucirc;t 2010/REUTERS/Rupak De Chowdhuri</p>