L'Inde pourrait repousser son ultimatum sur le Blackberry

vendredi 27 août 2010 17h19
 

NEW DELHI (Reuters) - L'Inde pourrait repousser l'ultimatum imposé à Research in Motion pour obtenir l'accès aux données cryptées du Blackberry si le groupe canadien propose une solution et demande du temps, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale.

Invoquant des raisons de sécurité, l'Inde réclame un accès aux courriels et messages instantanés des utilisateurs de Blackberry, au nombre d'un million environ sur son territoire, et a donné jusqu'au 31 août au groupe canadien pour résoudre ce problème, sans quoi elle interdira ses services.

"S'ils disent qu'ils ont une solution et demandent du temps, nous verrons", a-t-on dit au gouvernement. "Tout est possible."

Research in Motion a proposé jeudi de prendre la tête d'un groupe de travail afin d'étudier les moyens de donner aux autorités un "accès légal" aux données cryptées.

Bappa Majumdar et Devidutta Tripathy, Grégory Blachier pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>A Calcutta, en Inde. Selon une source gouvernementale indienne, le pays pourrait repousser l'ultimatum impos&eacute; &agrave; Research in Motion pour obtenir l'acc&egrave;s aux donn&eacute;es crypt&eacute;es du Blackberry si le groupe canadien propose une solution et demande du temps. /Photo prise le 12 ao&ucirc;t 2010/REUTERS/Rupak De Chowdhuri</p>