Intel affirme pouvoir battre ARM sur la consommation des puces

mardi 24 août 2010 13h40
 

OULU, Finlande (Reuters) - Intel promet que ses prochaines générations de processeurs lui permettront de rattraper son retard sur ceux de son concurrent ARM en termes de consommation énergétique, a déclaré mardi un dirigeant du groupe américain.

"Avec notre processeur Moorestown, nous allons les égaler en termes de consommation énergétique en veille, et avec la génération suivante Medfield, nous allons les égaler en termes de consommation courante", a assuré à Reuters Justin Rattner, responsable technologique chez Intel.

"Après cela, je m'attends à ce que nous prenions de l'avance sur eux car nous disposons fondamentalement d'un avantage technologique qu'ils n'ont pas", a-t-il ajouté en marge d'une conférence de presse pour l'inauguration d'un centre de recherche avec Nokia dans le nord de la Finlande.

Les puces basées sur l'architecture du groupe britannique ARM équipent plus de 95% des téléphones mobiles vendus dans le monde.

Selon les analystes, les puces Intel sont actuellement trop gourmandes en énergie pour équiper téléphones portables et autres appareils mobiles, alors que la consommation énergétique est devenue un élément crucial dans la fabrication de ces machines, en raison de la taille des écrans et de la puissance des processeurs.

Tarmo Virki, Claude Chendjou pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Deux familles de puces Intel. Le fondeur am&eacute;ricain promet que ses prochaines g&eacute;n&eacute;rations de processeurs (Moorestown et Medfield) lui permettront de rattraper son retard sur ceux de son concurrent ARM en termes de consommation &eacute;nerg&eacute;tique. /Photo prise le 1er juin 2010/REUTERS/Pichi Chuang</p>