Qualcomm discute avec 4 équipementiers du haut débit en Inde

jeudi 19 août 2010 11h38
 

NEW-DELHI (Reuters) - Qualcomm est en discussions avec quatre fabricants de matériel de réseau télécoms, parmi lesquels Ericsson et Alcatel-Lucent, pour sa coentreprise indienne de haut débit, a déclaré jeudi le responsable de ses activités en Inde et en Asie du sud.

Kanwalinder Singh a ajouté que Qualcomm discutait également avec Nokia Siemens et Huawei Technologies.

Qualcomm espère lancer ses services sans fil à haut débit en 2011, une fois obtenu l'accord des autorités indiennes concernées.

Kanwalinder Singh a précisé que son groupe avait l'intention de faire entrer de nouveaux actionnaires au capital de sa coentreprise indienne de haut débit et qu'il discutait avec des opérateurs télécoms indiens.

En juillet, Qualcomm a vendu 26% de cette coentreprise aux sociétés indiennes Global Holdings et Tulip Telecom pour environ 58 millions de dollars (45 millions d'euros).

Mercredi, un dirigeant d'Alcatel-Lucent en Inde a dit que le groupe français était en discussions avec plusieurs sociétés en vue de fournir du matériel de haut débit.

Aavec plus de 635 millions d'abonnés, l'Inde est le deuxième marché mondial du mobile derrière la Chine mais aussi celui qui croît le plus vite. Le taux de pénétration du haut débit y reste cependant très faible, moins de 1% de la population bénéficiant d'une telle connexion.

Sanjeev Choudhary, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Qualcomm est en discussions avec quatre fabricants de mat&eacute;riel de r&eacute;seau t&eacute;l&eacute;coms, parmi lesquels Ericsson et Alcatel-Lucent, pour sa coentreprise indienne de haut d&eacute;bit. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake</p>