Les opérateurs planchent sur un nouvel internet mobile

mardi 17 août 2010 18h36
 

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Les opérateurs télécoms devront revoir leurs modèles tarifaires dans l'internet mobile pour soulager leurs réseaux face à l'explosion du trafic de données et préserver la rentabilité de ce relais de croissance, ce qui signera pour les abonnés la fin des forfaits "data" illimités.

Pour sortir du "piège de l'illimité", les français Orange, SFR et Bouygues Telecom ont déjà bridé les connexions et fixé des plafonds de téléchargement. Mais ces premières mesures devraient ouvrir la voie à une refonte plus poussée des offres de données sur mobile.

"Le trafic sur mobile devrait, en gros, être multiplié par trente (d'ici 2014)", estime Declan Lonergan, analyste chez Yankee Group, dont les prévisions englobent les échanges de données à l'échelle mondiale.

L'émergence des "smartphones" et de l'internet mobile a permis aux opérateurs d'engranger une nouvelle manne en créant de nouvelles habitudes d'utilisation des portables alors que les communications vocales deviennent de moins en moins lucratives.

La difficulté est toutefois de cueillir pleinement les fruits des forfaits d'internet mobile, l'explosion du trafic de données ayant engendré des besoins d'investissement supplémentaires sans se traduire par une augmentation proportionnelle des revenus.

LIMITER 'L'ILLIMITÉ'

L'opérateur historique Orange, dont la part de marché s'élevait à 47% au premier semestre en France dans le mobile, a annoncé la couleur en déclarant qu'il comptait revoir ses tarifs.

"Je pense qu'il faut qu'on fasse un usage plus limité de l'illimité (...). Il faut que nous réfléchissions à des modèles tarifaires qui permettent de rétablir un équilibre économique", résumait Stéphane Richard, directeur général de France Télécom, en présentant le plan à cinq ans du groupe, début juillet.   Suite...

 
<p>Les op&eacute;rateurs t&eacute;l&eacute;coms devront revoir leurs mod&egrave;les tarifaires dans l'internet mobile pour soulager leurs r&eacute;seaux face &agrave; l'explosion du trafic de donn&eacute;es et pr&eacute;server la rentabilit&eacute; de ce relais de croissance, ce qui signera pour les abonn&eacute;s la fin des forfaits "data" illimit&eacute;s. /Photo prise le 29 mars 2010/REUTERS/Jorge Silva</p>