Un cadre d'Apple accusé d'avoir reçu des pots-de-vin

dimanche 15 août 2010 16h10
 

CHICAGO (Reuters) - Un cadre d'Apple a été inculpé en Californie pour avoir reçu des pots-de-vin de sociétés asiatiques fournissant des accessoires pour l'iPhone et l'iPod en échange d'informations confidentielles, montrent des documents de justice.

Paul Shin Devine, un responsable de l'approvisionnement travaillant depuis 2005 chez Apple, est accusé par les autorités fédérales d'avoir reçu de l'argent de six sociétés asiatiques. Les pouvoirs publics n'ont pas donné le nom de ces entreprises, se contentant de préciser qu'elles étaient localisées en Chine, en Corée du Sud, à Singapour et à Taiwan.

L'employé d'Apple, âgé de 37 ans, est également poursuivi au civil par Apple, qui l'accuse d'avoir reçu plus d'un million de dollars (784.000 euros) de pots-de-vin sur plusieurs années, rapporte le San Jose Mercury News.

Paul Shin Devine a comparu vendredi devant un tribunal de San Jose et doit comparaître à nouveau lundi.

Il est accusé d'avoir utilisé ses fonctions à Apple pour obtenir des informations confidentielles qu'il a partagées avec des fournisseurs de la firme à la pomme afin de les aider à décrocher des contrats avantageux avec le groupe, précise l'acte d'inculpation.

L'enquête a été menée conjointement par le FBI et l'Internal Revenue Service (IRS), le fisc américain.

Lisa Shumaker avec Jeremy Pelofsky à Washington, Gwénaelle Barzic pour le service français