Hausse des ventes de mobiles et recul des prix au 2e trimestre

jeudi 12 août 2010 17h52
 

HELSINKI (Reuters) - Les ventes de téléphones mobiles ont progressé de 13,8% avec 326 millions d'unités écoulées au deuxième trimestre, mais la moyenne des prix de vente a reculé plus fortement que prévu en raison d'une intense concurrence, révèle jeudi le cabinet d'études Gartner.

Les ventes de smartphones ont doublé et représentent désormais 19% des appareils vendus.

"Le lancement de nouveaux systèmes d'exploitation devrait contribuer à maintenir une forte croissance des ventes de smartphones au deuxième semestre 2010 et encourager l'innovation", commente Carolina Milanesi, analyste chez Gartner.

Le modèle Symbian de Nokia détient 41,2% des parts de marché des smartphones, soit légèrement moins qu'il y a un an, à 51%. En deuxième position, le BlackBerry de RIM remporte 18,2% des parts de marché.

Aux Etats-Unis, RIM cède sa place de leader des plateformes de smartphones à son concurrent Google et son modèle Android.

RIM cherche actuellement à accroître sa présence sur les marchés indien et saoudien mais doit faire face à des problèmes liés à la sécurité des services proposés sur son BlackBerry.

Android a par ailleurs devancé Apple et devient le troisième système d'exploitation mondial pour smartphones.

Selon Carolina Milanesi, Apple devrait toutefois regagner du terrain au second semestre avec le lancement de l'iPhone 4.

Sur l'ensemble du marché des téléphones mobiles, la part de marché de Nokia a reculé à 34,2%, contre 36,8%, tandis que son principal concurrent, Samsung, a en revanche légèrement progressé, passant de 19,3% à 20,1%.

L'étude Gartner maintient ses prévisions inchangées pour 2010, anticipant une croissance de 14% pour l'ensemble du marché des téléphones mobiles cette année, et de 46% pour celui des smartphones.

Georgina Prodhan, Catherine Monin pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic

 
<p>Les ventes de t&eacute;l&eacute;phones mobiles ont progress&eacute; de 13,8% avec 326 millions d'unit&eacute;s &eacute;coul&eacute;es au deuxi&egrave;me trimestre, mais la moyenne des prix de vente a recul&eacute; plus fortement que pr&eacute;vu en raison d'une intense concurrence, indique le cabinet d'&eacute;tudes Gartner. /Photo d'archives/REUTERS/Morteza Nikoubazl</p>