Oman n'a pas l'intention d'interdire le BlackBerry

lundi 9 août 2010 16h40
 

MASCATE (Reuters) - Oman, petit Etat de la région du Golfe, a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention d'interdire le BlackBerry dont certains services sont menacés de blocage par plusieurs pays qui invoquent des questions de sécurité nationale.

L'autorité de régulation des télécoms du sultanat d'Oman, dans un communiqué repris par l'agence de presse Ona, explique que cette décision est conforme à sa "philosophie de libre marché dans ce secteur".

Research in Motion, le fabricant canadien du BlackBerry, a été interpellé par plusieurs pays dont l'Arabie saoudite, l'Inde, le Liban et l'Algérie concernant l'accès aux données cryptées transitant sur les serveurs de ses téléphones.

Le constructeur est ainsi en discussions avec les autorités saoudiennes qui menacent d'interdire certains services si aucune solution n'est trouvée.

Il teste avec des opérateurs mobiles saoudiens trois serveurs destinés à faire transiter les communications et les données par l'Arabie saoudite avant qu'elles n'arrivent au Canada, a indiqué dimanche un responsable saoudien.

L'autorité de régulation saoudienne a donné aux opérateurs jusqu'à ce lundi pour trouver une solution, faute de quoi elle mettra à exécution sa menace de bloquer la fonction Messenger pour quelque 700.000 utilisateurs dans le pays. Cette interdiction devait à l'origine entrer en vigueur vendredi.

Le Koweït a fait savoir de son côté qu'il n'avait pas l'intention de bloquer les services du BlackBerry mais qu'il discutait toujours avec son fabriquant des questions morales et de sécurité soulevées par le cryptage du smartphone.

Firouz Sedarat à Dubaï, Gwénaelle Barzic pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Oman a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention d'interdire le BlackBerry dont certains services sont menac&eacute;s de blocage par plusieurs pays qui invoquent des questions de s&eacute;curit&eacute; nationale. /Photo prise le 1er ao&ucirc;t 2010/REUTERS/Mosab Omar</p>