Le système d'exploitation mobile de Google gagne du terrain

jeudi 5 août 2010 13h20
 

par Alexei Oreskovic

LAKE TAHOE, Californie (Reuters) - Quelque 200.000 smartphones et autres appareils équipés d'Android sont vendus chaque jour, assure le directeur général de Google, qui insiste sur l'essor de ce système d'exploitation mobile face à ses concurrents comme l'iPhone d'Apple.

Le numéro un mondial de la recherche sur internet cherche à diversifier ses sources de revenus pour pallier le ralentissement de la croissance de ses activités traditionnelles et s'adapter à l'évolution des modes d'accès à internet.

Eric Schmidt estime que le chiffre d'affaires de Google généré par les liens publicitaires sur téléphone portable finira par dépasser celui des liens sponsorisés sur PC, mais ne précise pas quand.

"Il semble qu'Android connaisse (...) un taux de croissance incroyablement phénoménal", a-t-il dit à la presse mercredi soir, en marge de la conférence Techonomy à Lake Tahoe, en Californie.

Eric Schmidt a précisé que Google se concentrait désormais sur l'intégration des fonctionnalités des réseaux sociaux dans ses produits en ligne. Mais il n'a pas commenté les articles faisant état d'un projet de Google destiné à concurrencer Facebook - le premier réseau social mondial - et d'une collaboration avec des éditeurs de jeux sur réseaux sociaux comme Zynga.

Certains analystes estiment que les jeux pourraient permettre au groupe de Mountain View de prendre pied sur les réseaux sociaux, ses précédentes initiatives ne lui ayant pas permis pour l'instant d'accéder à ce marché en pleine expansion.

"Il y a eu une série de bruits, certains étaient vrais, d'autres non. En général, mieux vaut ne pas parler de produits qui ne sont pas annoncés", a dit Eric Schmidt.

"En général, nous pensons toujours que nos produits seront meilleurs (s'ils possèdent) davantage de fonctionnalités sociales."   Suite...

 
<p>Quelque 200.000 smartphones et autres appareils &eacute;quip&eacute;s d'Android sont vendus chaque jour, assure Eric Schmidt, le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Google, qui insiste sur l'essor de ce syst&egrave;me d'exploitation mobile face &agrave; ses concurrents comme l'iPhone d'Apple. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake</p>