Eutelsat dévoile ses ambitions, prévoit 7 lancements d'ici 2013

vendredi 30 juillet 2010 11h28
 

PARIS (Reuters) - Eutelsat Communications a dévoilé des objectifs à l'horizon 2013 dans la lignée de ses prévisions précédentes, après des résultats annuels portés par la mise en service de nouveaux satellites.

L'opérateur de satellites, qui a renforcé son statut de valeur défensive ces derniers mois en relevant régulièrement ses objectifs, veut maintenir sa marge d'Ebitda à plus de 77% jusqu'en 2013 et vise une croissance annuelle moyenne des ventes de plus de 7% à cet horizon.

Eutelsat a estimé qu'après un exercice 2009-2010 "record", clos fin juin, la tendance des prochaines années allait se situer dans la suite des croissances et de la rentabilité enregistrées ces cinq dernières années.

"Nous sommes dans un métier où nous sommes des marathoniens, nous ne sommes pas des sprinteurs", a commenté le directeur général du groupe, Michel de Rosen, lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters.

"Il faut comparer avec nos performances des années passées, avec les 7% (de croissance) que nous avons faits en moyenne sur les cinq années passées", a-t-il expliqué en réponse à une question sur la prudence des objectifs du groupe.

Eutelsat a publié pour 2009-2010 un chiffre d'affaires de 1,05 milliard d'euros, en progression de 11,3%, une marge d'Ebitda stable à 79% et un résultat net de 269,5 millions d'euros (+9%).

Il vise pour 2010-2011 un chiffre d'affaires de plus de 1,12 milliard d'euros et un Ebitda supérieur à 875 millions, à comparer avec 828 millions cette année.

"Nous sommes dans un marché dans lequel il y a un certain risque technique, il y a des lancements à effectuer (...) Il y a des risques de retard, des risques de défaillance. Donc tout ce que nous indiquons au marché, nous le faisons avec un objectif d'être à 100% sûr de le délivrer", a ajouté Jean-Paul Brillaud, le directeur général délégué.

SEPT LANCEMENTS SUR TROIS ANS   Suite...

 
<p>L'op&eacute;rateur de satellites Eutelsat Communications, qui a r&eacute;alis&eacute; des r&eacute;sultats annuels record lors de l'exercice 2009-2010 clos fin juin, notamment gr&acirc;ce &agrave; la mise en service de nouveaux satellites, pr&eacute;voit de lancer sept appareils au cours des trois prochaines ann&eacute;es. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard</p>