Baisse du bénéfice trimestriel de Nintendo, objectifs confirmés

jeudi 29 juillet 2010 09h56
 

TOKYO (Reuters) - Nintendo fait état d'une baisse de 42% de son bénéfice d'exploitation trimestriel mais il confirme ses objectifs annuels.

Affecté par une baisse de la demande pour ses consoles portables et par la fermeté du yen, le leader mondial des consoles de jeux vidéo a fait état d'un bénéfice d'exploitation de 23,3 milliards de yens (204 millions d'euros) sur le trimestre avril-juin contre 40,4 milliards un an auparavant.

Le consensus de deux analystes interrogés par Thomson Reuters donnait un résultat de 31 milliards de yens.

La baisse inattendue des taux de change aux Etats-Unis et en Europe, deux régions dans lesquelles Nintendo réalise les quatre cinquièmes de son chiffre d'affaires, et une récession générale du marché du jeu vidéo ont affecté les performances du groupe de Kyoto.

Ce dernier confirme sa prévision d'une baisse de 10% du bénéfice d'exploitation à 320 milliards de yens sur l'exercice clos le 31 mars 2011. Le consensus donne 305 milliards.

Il projette également un bénéfice net 2010-2011 de 200 milliards de yens. Il a subi au premier trimestre une perte nette de 25,22 milliards de yens contre un bénéfice de 42,32 milliards un an auparavant.

Les analystes pensent que la rentabilité de Nintendo, qui est en concurrence frontale avec Sony et Microsoft sur le marché des consoles de jeu, continuera de s'effriter tant qu'il n'aura pas lancé sa console de salon Wii de nouvelle génération, ainsi que la version 3D de sa console portable DS.

Les analystes pensent que la nouvelle DS pourrait être mise en vente au Japon d'ici la fin de l'année.

L'action a clôturé en baisse de 1,52% à 24.620 yens, avant l'annonce des résultats. Elle a perdu 21% au cours des trois derniers mois, alors que le Nikkei perdait 11% dans le même temps.

Tim Kelly, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Nintendo a fait &eacute;tat d'une baisse de 42% de son b&eacute;n&eacute;fice d'exploitation sur le trimestre avril-juin mais il a confirm&eacute; ses objectifs annuels. /Photo prise le 15 juin 2010/REUTERS/Phil McCarten</p>