28 juillet 2010 / 09:31 / il y a 7 ans

PagesJaunes, plus pessimiste pour son CA, chute en Bourse

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - PagesJaunes chute en Bourse après s'être montré un peu plus pessimiste pour son chiffre d'affaires de 2010 en l'absence de signe de reprise du marché de la publicité locale, au coeur de son activité.

L'éditeur d'annuaires imprimés et en ligne, propriétaire du site de géolocalisation Mappy, a toutefois dégagé une marge brute opérationnelle supérieure aux attentes au premier semestre à la faveur de réductions de coûts et a confirmé son objectif de marge comprise entre 510 et 530 millions d'euros en 2010.

L'action chute de 7,7% à 8,52 euros vers 10h40, donnant une capitalisation de 2,4 milliards, le groupe ayant indiqué que son chiffre d'affaires annuel devrait se situer dans la partie la moins favorable de sa fourchette de prévision de -1% à -3%.

"C'est le seul élément négatif qu'on ait dans cette publication. Le titre n'avait pas trop mal performé et il y a des prises de bénéfices", a déclaré Emmanuel Chevalier, analyste chez CM-CIC, se disant toutefois surpris par la chute du titre.

"Par contre, la bonne surprise est au niveau des marges. Cela va être un jeu de vases communicants: le groupe va diminuer en masse le montant du chiffre d'affaires et va augmenter en pourcentage la marge brute opérationnelle", a-t-il ajouté.

"Du coup, c'est neutre pour la marge en masse et il ne va pas y avoir de révision en baisse des bénéfices."

CONTEXTE ÉCONOMIQUE PEU FAVORABLE

Le directeur général Jean-Pierre Remy a précisé lors d'une conférence téléphonique que le groupe restait dans son plan de marche, mais que la variation de son chiffre d'affaires annuel serait "plutôt vers le -2/-3% que vers le -1/-2%" de sa fourchette de prévisions.

"Comme on a eu un printemps marqué par un contexte économique pas très favorable, notamment en avril-mai, le chiffre d'affaires qu'on va enregistrer d'ici la fin de l'année correspond à une prospection commerciale qui, pour l'essentiel, a déjà eu lieu", a-t-il observé.

PagesJaunes a dégagé au premier semestre une marge brute opérationnelle (MBO) de 255,3 millions d'euros, soit 47,1% du chiffre d'affaires.

Son chiffre d'affaires a baissé de 3,5% à 542,3 millions d'euros. Le groupe en a réalisé 48,7% dans internet, contre 44,8% un an plus tôt.

Sept analystes interrogés par la rédaction de Reuters anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 545 millions d'euros et une MBO de 247 millions.

Le groupe a confirmé viser une croissance d'au moins 5% par an de son chiffre d'affaires en 2011 et 2012. Il compte augmenter d'ici 2012 son activité de 50% sur internet, qui devrait alors représenter les deux tiers de son activité.

ZenithOptimedia (groupe Publicis) prévoit une croissance de 8% en 2010 en France, avec une accélération à 9,6% en 2011 et 10,4% en 2012.

Les analystes considèrent que PagesJaunes, dont l'activité a longtemps reposé sur les annuaires imprimés, est mieux positionné sur internet que ses homologues européens comme Yell au Royaume-Uni et Seat Pagine Gialle en Italie.

Également propriétaire du service de renseignements téléphoniques 118.008, la société est contrôlée à 54,7% par la holding Médiannuaire, détenue par les fonds KKR et Goldman Sachs Capital Partners.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below