Le bénéfice de LG chute, ventes faibles en téléphonie

mercredi 28 juillet 2010 11h23
 

SEOUL (Reuters) - Le sud-coréen LG Electronics, deuxième fabricant mondial de téléviseurs, publie un bénéfice en chute de 90% au deuxième trimestre, un recul nettement plus marqué que prévu.

La gamme de smartphones du groupe, encore peu développée, souffre de la concurrence d'Apple et de Samsung Electronics, qui devrait encore s'accroître au second semestre avec le lancement de nouveaux modèles de smartphones par ces rivaux.

"Les résultats ne seront guère encourageants jusqu'au troisième trimestre mais cela devrait s'améliorer au trimestre suivant, grâce au lancement du nouveau smartphone équipé du système d'exploitation Android", explique Nam Dae-jong, analyste chez SK Securities.

Une reprise économique fragile et une incertitude croissante entourant la crise budgétaire européenne pourraient également décourager la demande de téléviseurs à écran plat et autres appareils électroménagers, comme les machines à laver ou les réfrigérateurs.

Le groupe a fait état d'un bénéfice d'exploitation de 126 milliards de wons (81,7 millions d'euros) au deuxième trimestre, contre 1.240 millions de wons l'année précédente, et un consensus Thomson Reuters à 210 milliards de wons.

Les ventes de téléviseurs ont été affectées par une baisse de près de 10% de l'euro face au dollar au trimestre dernier, gonflant les coûts des écrans plats et autres matériaux de production facturés en dollar.

L'Europe représente environ 40% du chiffre d'affaires généré par LG sur le segment des téléviseurs.

Avec une perte opérationnelle de 120 milliards de wons sur le trimestre, la division téléphonie mobile demeure le point faible du groupe qui envisage de doubler sa production au deuxième trimestre. Mais tout devrait dépendre du succès de son smartphone Google fonctionnant sous Android qui sera lancé ce trimestre auprès de 120 opérateurs.

LG Electronics estime que les ventes de mobiles ne devraient que peu augmenter sur le trimestre courant.   Suite...

 
<p>Le sud-cor&eacute;en LG Electronics, deuxi&egrave;me fabricant mondial de t&eacute;l&eacute;viseurs, a vu son b&eacute;n&eacute;fice chuter de 90% au deuxi&egrave;me trimestre, un recul nettement plus marqu&eacute; que pr&eacute;vu notamment imputable &agrave; la faiblesse de sa division t&eacute;l&eacute;phonie mobile. /Photo d'archives/REUTERS/Choi Bu-Seok</p>