Bull chute de 14% en Bourse après son profit warning

mercredi 28 juillet 2010 11h14
 

PARIS (Reuters) - Le titre Bull chutait de 14% en Bourse mercredi matin après avoir révisé à la baisse son objectif de résultat opérationnel 2010, qui avait pourtant été confirmé le 29 avril en dépit du départ du PDG du groupe de services informatiques.

Lors de la publication de ses résultats semestriels mardi soir, le groupe a déclaré réviser en baisse son objectif d'Ebit "à un minimum de 30 millions d'euros" contre une prévision précédente de 35 à 40 millions.

Vers 11h00, le titre cédait 14,2% à 2,54 euros, reculant ainsi de 17% depuis le début de l'année. Le volume de titres échangés en deux heures de transactions représente déjà près de six fois le volume quotidien moyen.

La capitalisation boursière du groupe est ramenée à 305 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 318 millions d'euros au deuxième trimestre 2010, contre 309 millions un an plus tôt. Sur le semestre, les ventes atteignent 591,3 millions contre 559 millions l'an dernier, soit un recul de 3,1% en données organiques.

Le résultat opérationnel courant (Ebit) recule à 11,7 millions (contre 17,6 millions), soit une marge opérationnelle de 1,98%.

L'intermédiaire CM-CIC, qui s'attendait à une marge de 2,98% sur le semestre, envisage d'abaisser d'environ 10 millions ses estimations de profitabilité sur l'exercice. Il tablait initialement sur un Ebit de l'ordre de 42 millions d'euros.

Seul facteur positif, Bull a annoncé que ses prises de commandes avaient progressé de 18% à fin juin (+6,8% en organique).

Le groupe, dont le PDG Didier Lamouche a été remplacé en avril par Philippe Vannier, prévoit d'annoncer un nouveau plan stratégique pluriannuel d'ici la fin de l'année.

Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez