Google reçoit un agrément du gouvernement pour ses applications

lundi 26 juillet 2010 23h42
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Google a annoncé lundi avoir reçu l'agrément fédéral pour proposer aux services et agences du gouvernement américain ses applications de messagerie électronique et de gestion de calendrier en mode distant.

La firme de Mountain View a mis au point une version spéciale de sa suite logicielle fonctionnant en mode distant, ou "cloud computing", qui répond aux plus stricts critères de sécurité requis par Washington.

La nouvelle version de Google Apps a été annoncée alors que le géant du web continue à travailler avec les autorités de Los Angeles à la signature d'un contrat en ce sens pour ses applications en ligne mais avait manqué la date butoir du 30 juin en matière de critères de sécurité.

Google a déclaré lundi avoir validé jeudi dernier toutes les conditions de certification de la loi du Federal Information Security Management Act (FISMA).

Cette certification autorise le traitement d'informations "sensibles", mais pas "classées", explique la firme.

En plus des exigences de la FISMA, Google a annoncé que les logiciels agréés stockeraient les messages électroniques et autres informations contenues dans les calendriers sur des serveurs informatiques hébergés sur le sol américain et physiquement distincts de ceux que la société utilise pour ses clients habituels.

La version "gouvernementale" de ses applications web distantes sera facturée le même prix que pour ses clients entreprises, soit 50 dollars par utilisateur par an.

Google souligne que près d'une douzaine d'agences fédérales testent actuellement cette nouvelle version et l'entreprise dit s'attendre à ce que son produit séduise également des structures gouvernementales.

Microsoft a récemment lancé une version de sa suite logicielle Office en hébergement distant. Personne ne pouvait être joint dans l'immédiat pour commenter l'annonce de son concurrent.

Patrice Mancino pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Google a annonc&eacute; lundi avoir re&ccedil;u l'agr&eacute;ment f&eacute;d&eacute;ral pour proposer aux services et agences du gouvernement am&eacute;ricain ses applications de messagerie &eacute;lectronique et de gestion de calendrier en mode distant. Cette certification autorise le traitement d'informations "sensibles", mais pas "class&eacute;es", explique la firme. /Photo d'archives/REUTERS/Darren Staples</p>