L'Arcep note la hausse du revenu des opérateurs au 1er trimestre

mardi 20 juillet 2010 19h38
 

PARIS (Reuters) - L'Arcep, le régulateur français des télécoms, a annoncé mardi une reprise des revenus des opérateurs télécoms en France au premier trimestre 2010, renversant la tendance constatée en seconde moitié de l'année dernière.

Dans un communiqué, l'Arcep a fait état d'une progression de 1,5% des revenus total des opérateurs en France au premier trimestre, à 10,9 milliards d'euros, tirée par une progression de 1,4% des services fixes, à 4 milliards d'euros.

Les revenus récurrents du mobile se sont quant à eux élevés à 5,5 milliards d'euros, en recul de 0,3%.

"Le revenu provenant des communications téléphoniques mobiles tend à décroître depuis la fin de l'année 2008 (...). A l'inverse, le revenu du transport de données sur les réseaux mobiles ne cesse de progresser sur un rythme annuel de croissance régulier et rapide d'environ 20% depuis la fin de l'année 2007", a expliqué l'Arcep.

La facture moyenne des clients français s'est établie à 36,50 euros par mois dans le fixe, au premier trimestre, et à 25,80 euros dans le mobile. Elle s'inscrit ainsi en légère hausse par rapport à l'année précédente dans le fixe, mais recule de 2,6% dans le mobile.

Les principaux opérateurs français sont France Télécom, SFR (Vivendi), et Bouygues Telecom, ainsi qu'Iliad, qui détient les marques Free et Alice, dans le fixe.

Le fixe et le mobile représentent l'essentiel du marché français, le solde étant composé notamment des services de renseignements ou de gestion des centres d'appels.

Marie Mawad, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>L'Arcep, le r&eacute;gulateur fran&ccedil;ais des t&eacute;l&eacute;coms, fait &eacute;tat d'une reprise des revenus des op&eacute;rateurs t&eacute;l&eacute;coms en France au premier trimestre 2010 (+1,5%, &agrave; 10,9 milliards d'euros), renversant la tendance constat&eacute;e en seconde moiti&eacute; de l'ann&eacute;e derni&egrave;re. /Photo d'archives/REUTERS/Ivan Milutinovic</p>