Tests à l'automne autour d'une nouvelle norme vidéo numérique

mardi 20 juillet 2010 18h35
 

LOS ANGELES (Reuters) - Un consortium de 55 grands acteurs du divertissement et de la technologie lanceront des tests cet automne autour d'un nouveau format numérique de stockage et de lecture de fichiers vidéo appellé Ultraviolet.

Le consortium Digital Entertainment Content Ecosystem (DECE) a par ailleurs annoncé l'adhésion de deux nouvelles entreprises LG Electronic et Marvell Technology Group.

Le projet de norme Ultraviolet reposera sur la lecture en temps réel de fichiers avec stockage déporté, appelée informatique en nuage.

Par exemple, un consommateur pourra acheter une copie d'un film, le stocker dans une "armoire numérique" et le regarder par le canal de son choix, des services de vidéo à la demande aux consoles de jeu.

Poussé en premier lieu par les studios d'Hollywood, qui cherchent à pallier la chute des ventes de DVD, le DECE a su rallier des géants industriels qu'ils soient technologiques, comme Adobe Systems ou Cisco, ou qu'ils appartiennent aux médias, tel Comcast.

Deux grands noms manquent néanmoins à l'appel: Walt Disney et Apple.

Le studio Disney développe pour sa part un système concurrent appelé KeyChest, tandis qu'Apple vend de la musique et de la vidéo sous un format propriétaire via son kiosque numérique iTunes Store, l'ALAC (Apple Lossless Audio Codec).

"Nous avons suffisamment de choses importantes à lancer", a déclaré Mitch Singer, président du DECE et responsable de la branche technologies chez Sony Pictures.

Mitch Singer a ajouté que le consortium était en pourparlers avec de potentiels partenaires supplémentaires et que le choix du nom Ultraviolet émanait en partie du fait que c'est une extension du format haute définition Blu-ray.

Susan Zeidler, Patrice Mancino pour le service français