Baidu accusé de promouvoir des sites de médicaments contrefaits

lundi 19 juillet 2010 14h02
 

SHANGHAI (Reuters) - La télévision officielle chinoise accuse le principal moteur de recherche chinois Baidu de diriger les internautes vers des sites de vente de médicaments contrefaits, rapporte le Quotidien du Peuple lundi.

La chaîne CCTV a indiqué dimanche que Baidu et d'autres moteurs de recherche avaient tiré profit de la promotion de trois sites internet offrant des médicaments contrefaits qui ont berné plus de 3.000 personnes en Chine, écrit le journal.

Baidu, dont la part de marché s'élève à 70,8%, n'a pas souhaité faire de commentaires.

Les sites exploitaient une faille du système en pillant la connexion de sites légaux pour obtenir les mots de passe, a indiqué à Reuters une source familière du dossier.

En 2008, CCTV avait diffusé une information similaire selon laquelle Baidu vendait des liens vers des sites médicaux non autorisés offrant des produits à l'efficacité non démontrée.

L'entreprise, cotée au Nasdaq, avait perdu plus de 20% de sa valeur. Son directeur général, Robin Li, avait présenté des excuses publiques. A la suite du scandale, Baidu avait remanié ses opérations et licencié les employés concernés.

Melanie Lee, Marine Pennetier pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>La t&eacute;l&eacute;vision officielle chinoise accuse le principal moteur de recherche chinois Baidu de diriger les internautes vers des sites de vente de m&eacute;dicaments contrefaits. /Photo d'archives/REUTERS/David Gray</p>