Apple va offrir des coques gratuites avec l'iPhone 4

vendredi 16 juillet 2010 21h42
 

par Gabriel Madway et Poornima Gupta

CUPERTINO, Californie (Reuters) - Apple va offrir aux utilisateurs de l'iPhone 4 une coque de protection gratuite afin de répondre aux critiques sur les problèmes de réception de l'appareil qui pénalisent le titre en Bourse et ternissent l'image de la société.

Le directeur général de la firme à la pomme, Steve Jobs, en a fait l'annonce en personne, vendredi, lors d'une conférence de presse organisée au siège d'Apple à Cupertino en Californie.

A cette occasion, il a reconnu qu'Apple et son populaire smartphone n'étaient "pas parfaits" mais il a affirmé que ce problème de réception affectait d'autres modèles concurrents dont ceux fabriqués par Research in Motion et HTC.

"Cela a pris des proportions exagérées, c'est incroyable", s'est exclamé le patron d'Apple devant des journalistes et des analystes dans un auditorium au siège du groupe dans la Silicon Valley.

"Nous sommes juste un groupe de personnes qui bossent dur pour surprendre et faire plaisir aux gens. Nous sommes humains", a-t-il expliqué.

"ANTENNAGATE"

"C'est la vie dans le monde des smartphones. Les téléphones ne sont pas parfaits. La quasi-totalité des smartphones que nous avons testés se comportent comme cela", a-t-il ajouté en faisant référence à la controverse née autour des problèmes de signal de l'iPhone 4 qu'il a surnommée "l'antennagate".

L'action d'Apple, qui avait reculé d'environ 1,0% dans la matinée, a regagné jusqu'à 1,4% dans la foulée des déclarations de Steve Jobs. A 19h15 GMT, elle gagnait 0,1% à 251,80 dollars.   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Apple, Steve Jobs. La firme &agrave; la pomme va offrir aux utilisateurs de l'iPhone 4 une coque gratuite afin de r&eacute;pondre aux critiques sur les probl&egrave;mes de r&eacute;ception de l'appareil qui p&eacute;nalisent le titre en Bourse et ternissent l'image de la soci&eacute;t&eacute;. "Cela a pris des proportions exag&eacute;r&eacute;es, c'est incroyable", s'est exclam&eacute; le patron d'Apple dans un auditorium au si&egrave;ge du groupe dans la Silicon Valley. /Photo prise le 16 juillet 2010/REUTERS/Kim White</p>