Google autorisé à poursuivre son activité en Chine

vendredi 9 juillet 2010 16h21
 

par Melanie Lee

SHANGHAI (Reuters) - Google a annoncé vendredi que les autorités chinoises avaient renouvelé sa licence d'exploitation, décision qui lui permet de rester présent sur le plus gros marché internet au monde.

Google avait annoncé la semaine dernière qu'il arrêterait de rediriger systématiquement les utilisateurs de son moteur de recherche vers son site de Hong Kong, expliquant que Pékin avait laissé entendre que sa licence ne serait pas reconduite s'il continuait à le faire.

"La Chine a renouvelé notre licence", a déclaré une porte-parole de Google. "Nous sommes très satisfaits que le gouvernement ait renouvelé notre licence ICP (Internet Content Provider ou fournisseur de contenus internet) et nous avons hâte de proposer à nouveau nos produits locaux ainsi que notre moteur de recherche à nos clients en Chine" a-t-elle poursuivi.

Les experts saluent cette décision mais mettent en garde contre tout optimisme excessif. "C'est une bonne nouvelle pour le consommateur chinois, une bonne nouvelle pour l'internet chinois que Google reste disponible dans le pays sous une forme ou sous une autre", estime Ted Dean, du cabinet de consultants BDA.

"Mais bon nombre des problèmes en raison desquels Google avait fermé sa page de recherche chinoise en premier lieu sont toujours là".

Google avait stupéfié tout le monde en janvier lorsqu'il avait annoncé qu'il pourrait quitter la Chine, affirmant qu'il ne voulait plus se plier aux dispositions de censure obligatoires pour pouvoir y opérer.

NE PAS FAIRE PERDRE LA FACE

En mars, Google avait entrepris de réorienter automatiquement les visiteurs de son site chinois vers une page de Hong Kong donnant des résultats de recherche non censurés. A présent, ceux qui visitent la page Google.cn doivent cliquer sur un lien pour se rendre sur celle de Hong Kong.   Suite...

 
<p>Le si&egrave;ge de Google &agrave; P&eacute;kin. Le moteur de recherche a annonc&eacute; que les autorit&eacute;s chinoises avaient renouvel&eacute; sa licence d'exploitation, lui permettant ainsi de poursuivre ses activit&eacute;s sur le premier march&eacute; mondial en nombre d'internautes. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Lee</p>