L'iPhone exagère la vigueur du signal reçu, Apple va y remédier

vendredi 2 juillet 2010 18h26
 

NEW YORK (Reuters) - Apple a admis que tous ses modèles d'iPhone exagéraient la vigueur du signal reçu en raison d'un bug et a promis de réparer ce dysfonctionnement dans les semaines à venir.

Cette annonce intervient après la multiplication de plaintes d'utilisateurs sur l'antenne du combiné multimédias à succès, dont la quatrième version est en rayon depuis le 24 juin.

Apple a présenté des excuses dans une lettre ouverte à ses clients, se disant "stupéfait de découvrir que la formule que nous utilisons pour calculer le nombre de barrettes de signal est totalement fausse". Le groupe a ajouté que cette erreur existe depuis la sortie du premier iPhone en 2007.

C'est la troisième fois en trois semaines que le groupe de Cupertino présente des excuses à la clientèle de l'iPhone 4, mais il n'a pas directement répondu aux critiques concernant l'antenne intégrée du 'smartphone'.

La société a promis de mettre à jour son logiciel dans les prochaines semaines en utilisant une formule recommandée par l'opérateur AT&T, distributeur exclusif de l'iPhone aux Etats-Unis.

Des utilisateurs se sont plaints de problèmes de réception lorsqu'ils tiennent le smartphone en main d'une certaine manière. Même en restant immobile, une chute rapide du nombre de "barrettes" de réception peut être observée en fonction de la manière de saisir le combiné.

Au moins trois plaintes ont été déposées contre Apple par des utilisateurs de l'iPhone 4 concernant ces problèmes d'antenne.

"Saisir quasiment tous les mobiles de certaines manières réduit leur réception d'une ou deux barrettes", s'est défendue la firme à la pomme, ajoutant que les combinés de Nokia, Research In Motion ou ceux équipés du système d'exploitation Android de Google sont également concernés par ce problème.

Elle a néanmoins concédé que les utilisateurs de l'iPhone 4 s'étaient plaints de chutes du nombre de "barrettes" bien plus brutales que la normale.   Suite...

 
<p>Apple a admis que tous ses mod&egrave;les d'iPhone exag&eacute;raient la vigueur du signal re&ccedil;u en raison d'un bug et a promis de r&eacute;parer ce dysfonctionnement dans les semaines &agrave; venir. /Photo prise le 24 juin 2010/REUTERS/Eric Thayer</p>