France Télécom présente son plan à cinq ans en interne

jeudi 1 juillet 2010 14h55
 

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - France Télécom a partiellement dévoilé en interne un nouveau plan de développement sur cinq ans où le groupe esquisse ses ambitions en termes d'investissements dans les réseaux, de croissance externe et d'embauches.

L'opérateur télécoms s'est toutefois refusé à chiffrer les budgets correspondants à ces projets lors d'une présentation aux syndicats mardi, puis à 1.000 de ses managers jeudi, réservant ces précisions pour la présentation du plan stratégique à la presse lundi.

Le projet, qui doit répondre au malaise révélé par une série de suicide de salariés de France Télécom, vise les activités françaises et internationales du groupe et se décline en sept volets, ont déclaré à Reuters des responsables syndicaux.

L'objectif est notamment de simplifier l'offre commerciale, d'améliorer la qualité de service et de revaloriser les réseaux, dont la saturation ne s'est pas accompagnée ces dernières années d'une augmentation proportionnelle des revenus de l'opérateur.

Le plan d'entreprise répond également à certaines interrogations sur la stratégie du groupe dans les contenus, et sur ses ambitions de fusion-acquisition dans les pays émergents.

"Il manquait un élément essentiel dans la réunion hier, au-delà des intentions et des présentations, quels sont les moyens ? Nous on jugera aux actes et on jugera aux moyens qui seront annoncés", a déclaré à Reuters Christian Mathorel, représentant de la CGT.

France Télécom a indiqué dans un email à ses salariés que le projet leur serait présenté lundi prochain à 15h45, après son annonce à la presse, prévue quant à elle dans la matinée.

Les syndicats attendent de connaître le nombre d'embauches prévues, tandis que deux accords, sur l'organisation et les conditions du travail, sont toujours en cours de négociation avec la direction.   Suite...

 
<p>France T&eacute;l&eacute;com a partiellement d&eacute;voil&eacute; en interne un nouveau plan de d&eacute;veloppement sur cinq ans o&ugrave; le groupe esquisse ses ambitions en termes d'investissements dans les r&eacute;seaux, de croissance externe et d'embauches. L'op&eacute;rateur t&eacute;l&eacute;coms s'est toutefois refus&eacute; &agrave; chiffrer les budgets correspondants &agrave; ces projets, r&eacute;servant ces pr&eacute;cisions pour la pr&eacute;sentation du plan strat&eacute;gique &agrave; la presse lundi. /Photo d'archives/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>