La France somme Google de rendre AdWords plus transparent

mercredi 30 juin 2010 12h09
 

PARIS (Reuters) - L'Autorité française de la concurrence reproche à Google son manque d'objectivité et de transparence dans la mise en oeuvre de son service de publicité en ligne AdWords et somme le groupe américain de clarifier la situation dans les quatre mois.

Saisie par Navx, une société de services de localisation, l'Autorité de la concurrence a déclaré, dans un communiqué, que Google restait libre de définir sa politique dans les contenus sur AdWords, mais que cette politique ne devait pas mener à des pratiques discriminatoires au détriment d'autres acteurs du marché.

C'est la première décision de ce type contre Google dans le monde de la part d'une autorité de la concurrence.

"Les éléments portés à la connaissance de l'Autorité révèlent, à ce stade de l'instruction, un manque d'objectivité et de transparence de la part de Google", a indiqué l'Autorité française.

"Dans l'attente de sa décision au fond, (l'Autorité) a décidé de prononcer des mesures d'urgence, estimant que la politique de contenus du service AdWords avait été mise en oeuvre par Google dans des conditions (...) qui conduisaient à traiter de façon discriminatoire les fournisseurs de base de données radars", a-t-elle expliqué.

Ces mesures d'urgence prévoient que, dans les quatre mois à venir, Google clarifie le règlement AdWords et les procédures pouvant conduire à la suspension d'un compte. Le groupe américain doit également, dans les cinq jours suivant cette décision, rétablir le compte AdWords de Navx.

La société Navx dénonce en particulier la rupture brutale de son contrat et un traitement discriminatoire de la part de Google à son encontre, a précisé l'Autorité de la concurrence.

Google s'est déclaré confiant quant au résultat des procédures du régulateur français concernant AdWords.

"La décision finale n'a pas encore été publiée et nous restons confiants quant à une issue positive. Les autorités françaises reconnaissent que Google a le droit de définir des politiques de contenus claires pour garantir que les publicités sont convenables", a indiqué un porte-parole du groupe.   Suite...

 
<p>L'Autorit&eacute; fran&ccedil;aise de la concurrence reproche &agrave; Google son manque d'objectivit&eacute; et de transparence dans la mise en oeuvre de son service de publicit&eacute; en ligne AdWords et somme le groupe am&eacute;ricain de clarifier la situation dans les quatre mois. /Photo d'archives/REUTERS/Darren Staples</p>