Versata dénonce une concurrence déloyale de SAP à Bruxelles

mardi 29 juin 2010 16h47
 

BRUXELLES (Reuters) - Le groupe américain de logiciels a porté plainte auprès de la Commission européenne contre son concurrent allemand SAP pour infraction au droit de la concurrence.

La Commission européenne, qui fait office d'organisme de régulation de la concurrence pour les pays de l'Union européenne, pourrait donner suite en ouvrant une enquête dans cette affaire.

Versata, qui a fait condamner SAP en août dernier aux Etats-Unis pour violation de brevet, a déposé sa plainte auprès de la commission mardi, a précisé l'avocat du groupe, Thomas Vinje.

L'américain accuse SAP, numéro un mondial des logiciels de gestion, de refuser de partager des informations sur l'interopérabilité et d'avoir copié son logiciel de prix Pricer pour ensuite l'associer à son produit, ce qui se serait traduit par un moindre choix pour les consommateurs.

"SAP utilise des méthodes que la Commission européenne a estimées illégales dans l'affaire Microsoft de 2004", affirme l'avocat.

SAP s'est refusé à tout commentaire, comme la Commission.

Microsoft a mis fin à dix ans de procédure avec la Commission en décembre dernier en promettant de donner aux consommateurs un meilleur accès aux navigateurs internet de ses concurrents.

Le groupe a dû acquitter un total de 1,68 milliard d'euros pour ses infractions au droit de la concurrence en Europe.

Dans l'affaire américaine, SAP a été condamné à indemniser Versata à hauteur de 139 millions de dollars (114 millions d'euros).

Foo Yun Chee, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Nicolas Delame