24 juin 2010 / 16:39 / il y a 7 ans

PIXmania cherche un partenaire européen dans le voyage

par Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - PIXmania veut se lancer dans la vente de voyages et pourrait conclure un partenariat avec un voyagiste européen pendant l'été, déclare son président et co-fondateur, Steve Rosenblum.

PIXmania, leader européen de l'e-commerce derrière Amazon.com et filiale du spécialiste du matériel électrique britannique DSG International, se dit régulièrement approché par des groupes désireux d'acquérir ses titres mais estime que son actionnaire majoritaire n'a aucune intention de vendre.

PIXmania, dont les principaux concurrents français sont RueDuCommerce, CDiscount.com ou PriceMinister, veut croître principalement de manière organique même si des acquisitions sont envisagées afin de renforcer ses équipes et son expertise produit, a dit Steve Rosenblum lors d'une interview accordée à Reuters.

"On va proposer des voyages. C'est en cours d'appel d'offres. On cherche un partenaire qui peut faire toute l'Europe. Un voyagiste connu et reconnu, je pense que ce sera fait avant la fin de l'été", a-t-il dit.

Fondé en 2000 par Steve et Jean-Émile Rosenblum, PIXmania vend principalement des produits d'électronique grand public sur internet mais s'est progressivement diversifié dans la vente de livres, jouets, équipement pour la maison, bricolage et sports.

L'électronique grand public représente 85% des ventes du groupe, un ratio qui pourrait baisser à 80% cette année et à 60% d'ici trois ans.

PIXmania propose également des services de sous-traitance pour l'e-commerce à des grands clients comme Bouygues Telecom ou le fabricant de stylos et briquets de luxe ST Dupont.

L'an passé, la société a répondu à un appel d'offres pour gérer la plateforme internet du groupe Carrefour qui n'a toujours pas abouti.

"Il (Carrefour) a fait un appel d'offres sur son e-commerce alimentaire. Ils n'ont pris aucune décision avec personne. Ils vont revenir, ils parlent toujours avec plusieurs personnes", a précisé Steve Rosenblum.

Bien que l'accent soit mis sur son activité de e-commerce, qui représente 93% de ses ventes, PIXmania dispose également de 17 magasins en Europe.

Le groupe emploie 1.400 personnes et est présent dans 26 pays en Europe avec 7 millions de clients et 30 millions de visiteurs uniques par mois sur ses sites. La France représente 30% de son chiffre d'affaires total mais cette proportion pourrait passer à 25% d'ici à quatre ans compte tenu de l'expansion européenne de PIXmania.

CROISSANCE DES VENTES ET DES PROFITS EN VUE

PIXmania estime que son succès provient principalement du haut degré de disponibilité de ses produits, de ses prix bas et de la rapidité de ses livraisons.

Son chiffre d'affaires a crû de 15% lors de son exercice 2009-2010 clos fin avril, à 897 millions d'euros, malgré la crise économique et le repli de ses ventes dans les pays hors zone euro à l'instar du Royaume-Uni et des pays d'Europe de l'Est.

La société a publié un Ebit de huit millions d'euros, en hausse de 50% sur un an.

Steve Rosenblum a déclaré lors d'une conférence de presse que son groupe visait plus d'un milliard de chiffre d'affaires et une hausse de sa rentabilité pour l'exercice 2010-2011. D'ici quatre ans, il anticipe plus d'un milliard et demi de ventes et une marge opérationnelle de 6 à 7%.

Depuis 2006, PIXmania fait partie du groupe britannique DSG International, le numéro deux européen de la distribution de matériel électrique dont les bénéfices, publiés jeudi, ont grimpé de 61% en un an. DSG va être rebaptisé Dixons Retail après approbation de ses actionnaires.

La semaine dernière, le gestionnaire japonais de centres commerciaux Rakuten a annoncé qu'il allait racheter le français PriceMinister pour 200 millions d'euros pour se développer à l'international.

Interrogé sur l'existence d'acheteurs potentiels, Steve Rosenblum a répondu: "On est régulièrement approché, on a une vraie valeur stratégique pour beaucoup de groupes mais le groupe Dixons n'a aucune velléité de vendre sa participation. (...) Dixons a passé la crise, son e-commerce avec nous marche bien."

Le pacte d'actionnaires entre Fotovista, la société des frères Rosenblum, et DSG a été renouvelé pour deux ans en 2009.

Version française Florent Le Quintrec, édité par Matthias Blamont

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below