L'Italie ouvre une enquête antitrust contre Telecom Italia

jeudi 24 juin 2010 13h46
 

ROME (Reuters) - Les autorités italiennes de la concurrence ont annoncé jeudi avoir entamé une enquête pour déterminer si Telecom Italia a abusé de sa position dominante à la suite des plaintes de deux concurrents.

Fastweb, deuxième opérateur télécoms du pays, et Wind, le numéro trois, accusent Telecom Italia de retarder ou de bloquer l'activation de certains services demandés par ses concurrents et de procéder à un "boycott technique" en empêchant ses rivaux d'avoir accès son réseau, précisent les autorités.

Telecom Italia est également accusé de mener une politique de rabais agressive sur certains services qui sont proposés à un prix inférieur aux coûts de ses concurrents.

En milieu de journée, l'action Telecom Italia évoluait en baisse de 0,7% à 0,9545 euros.

Deepa Babington, Gwénaëlle Barzic pour le service français, édité par Dominique Rodriguez