Vivendi en marche pour reprendre tout SFR début 2011

jeudi 24 juin 2010 11h27
 

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Le rachat des minoritaires de SFR par son premier actionnaire Vivendi devrait se faire en début d'année 2011, disent des analystes, qui estiment que le conglomérat devra payer 7 à 8 milliards d'euros pour convaincre le britannique Vodafone de lui vendre ses parts.

Le rachat des 44% restants de SFR permettrait à Vivendi de prendre le contrôle total d'une filiale fortement génératrice de trésorerie et d'améliorer sa rentabilité grâce à une coopération plus étroite entre l'opérateur télécoms et Canal+, dont Vivendi est également actionnaire majoritaire.

Les dirigeants du numéro un mondial des médias et du divertissement ont indiqué à plusieurs reprises ces derniers mois que le groupe souhaitait reprendre la totalité de SFR, mais qu'il n'y avait pas de discussion en cours avec Vodafone.

"Vodafone vendrait volontiers. C'est juste une question de prix et, pour Vivendi, de financement", juge un analyste basé à Londres.

La part de Vodafone dans SFR est estimée par des analystes à environ cinq milliards d'euros sur la base des ratios moyens du secteur des télécoms, qui font ressortir une valeur d'entreprise de l'ordre de cinq fois l'Ebitda.

Mais Vivendi devra verser une prime pour mettre la main sur la totalité de SFR, ajoutent-ils.

Vivendi s'est engagé à maintenir sa notation de crédit et à poursuivre sa politique de versement de dividende. Il affichait au 31 mars une dette nette de 9,5 milliards d'euros et a généré 5,2 milliards de trésorerie d'exploitation en 2009.

Un porte-parole de Vodafone n'a pas souhaité commenter les spéculations sur l'évolution de la participation du groupe dans SFR. SFR n'a fait aucun commentaire.   Suite...