Toshiba et Fujitsu vont fusionner leurs activités mobiles

jeudi 17 juin 2010 07h48
 

TOKYO (Reuters) - Fujitsu et Toshiba annoncent leur intention de fusionner en octobre leurs activités de fabrication de téléphones portables, devenant le numéro deux du secteur au Japon.

Confirmant ce qu'avaient dit des sources à Reuters il y a une semaine, Fujitsu, premier prestataire japonais de services informatiques, prendra une participation majoritaire dans la nouvelle entité, dont la part de marché serait de 19% au Japon, derrière celle de Sharp.

Mais la société reste un acteur de second rang sur un marché mondial dominé par Nokia, Samsung Electronics, Apple et Research in Motion.

Fujitsu et Toshiba marchent dans les pas de NEC, Hitachi et Casio Computer, qui ont annoncé un rapprochement de leurs activités dans la téléphonie mobile en septembre 2009.

Le rapprochement permettra aux deux groupes électroniques de partager les coûts de développement de téléphones pour un marché japonais qui, tout en étant à la pointe de la technologie, n'enregistre plus guère de croissance.

Fujitsu produit des téléphones pour NTT DoCoMo, premier opérateur mobile japonais, tandis que Toshiba, premier fabricant de puces du pays, livre ses téléphones portables essentiellement à KDDI, le deuxième opérateur du pays.

Nathan Layne, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Fujitsu et Toshiba ont l'intention de fusionner en octobre leurs activit&eacute;s de fabrication de t&eacute;l&eacute;phones portables, devenant le num&eacute;ro deux du secteur au Japon. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai</p>