Motorola et RIM trouvent un accord sur les licences

vendredi 11 juin 2010 17h51
 

NEW YORK (Reuters) - Motorola et Research In Motion (RIM) ont mis fin à plus de deux années de contentieux en annonçant vendredi un accord de licence technologique.

L'accord, qui s'applique à différents domaines de la technologie sans fil à haut débit, comme le Wi-Fi ou la nouvelle génération de mobiles 4G, est susceptible d'aider les deux sociétés à faire concurrence à des géants tels qu'Apple.

Les deux groupes ont précisé que l'accord prévoit des licences croisées sur les droits de propriété intellectuelle, leur permettant d'utiliser mutuellement leurs technologies.

Les clauses de cette accord prévoient aussi une avance financière et une redevance en cours pour Motorola, ainsi que le transfert de certains brevets entre les deux groupes, ont expliqué ces derniers, sans en dévoiler les termes financiers.

Les deux groupes pourraient ainsi être amenés à développer des produits 4G, certains des poids lourds du secteur aux Etats-Unis s'employant actuellement à passer leurs services à la norme 4G.

Verizon Wireless, coentreprise entre Verizon Communications et Vodafone Group, a dit que Motorola et RIM étaient susceptibles d'être parmi les premiers à commercialiser des téléphones 4G début 2011.

Cet accord intervient après une plainte déposée en janvier par Motorola à l'encontre de RIM devant la Commission du commerce international américaine, pour interdire la vente de Blackberry aux Etats-Unis, en raison d'une violation présumée du droit des brevets.

Les deux groupes s'affrontaient par tribunaux interposés depuis février 2008, n'ayant pu s'entendre pour proroger un accord qui leur permettait d'utiliser mutuellement leurs technologies.

Après cette information, Motorola gagnait 2,34% et RIM 0,93% sur le Nasdaq.

Ritsuko Ando, Sinead Carew, Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat