Accord final entre Zain et Bharti sur l'Afrique

mardi 8 juin 2010 13h26
 

NEW DELHI (Reuters) - Bharti Airtel a annoncé mardi avoir acquis les actifs africains de Zain pour neuf milliards de dollars (7,54 milliards d'euros), ce qui fera de l'opérateur indien le cinquième acteur mondial du secteur.

Le marché indien des télécoms est en proie à une concurrence féroce et la croissance des opérateurs passe par un développement à l'étranger.

En rachetant les activités africaines du koweïtien, Bharti fait passer son nombre de clients à 180 millions et est désormais présent dans 18 pays.

Mais la partie qui commence s'annonce serrée pour Bharti, qui va devoir restructurer les actifs rachetés dans 15 pays et faire revenir aux bénéfices des filiales déficitaires.

Détenu à 32% par Singapore Telecommunications, Bharti avait tenté sans succès de se rapprocher du sud-africain MTN, le numéro un africain du secteur.

L'accord annoncé mardi survient après que le Gabon a finalement avalisé l'opération alors qu'il avait auparavant fait part de son opposition.

L'accord avait également tangué sur la question des actifs nigérians de Zain, le principal marché dont héritera Bharti, mais le litige a été résolu, a expliqué l'indien.

Bharti va verser une première tranche de 8,3 milliards de dollars et le restant du coût de l'opération sera versé un an après sa finalisation.

L'indien a obtenu 8,5 milliards de dollars de crédits afin de financer l'accord, mais il devrait devoir en dépenser davantage encore pour développer son réseau.

Eman Goa, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Bharti Airtel a acquis les actifs africains de Zain pour neuf milliards de dollars (7,54 milliards d'euros), ce qui fera de l'op&eacute;rateur indien le cinqui&egrave;me acteur mondial du secteur./Photo d'archives/REUTERS/Akintunde Akinleye</p>