7 juin 2010 / 14:35 / il y a 7 ans

Steve Jobs devrait dévoiler ce soir le nouvel iPhone

<p>Les sp&eacute;culations vont bon train sur l'iPhone de quatri&egrave;me g&eacute;n&eacute;ration que Steve Jobs devrait pr&eacute;senter lundi, une annonce tr&egrave;s attendue alors qu'Apple cherche &agrave; conserver sa pr&eacute;dominance sur le march&eacute; de plus en plus concurrentiel des smartphones. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>

par Gabriel Madway

SAN FRANCISCO (Reuters) - Les spéculations vont bon train sur l‘iPhone de quatrième génération que Steve Jobs devrait présenter lundi, une annonce très attendue alors qu‘Apple cherche à conserver sa prédominance sur le marché de plus en plus concurrentiel des smartphones.

Steve Jobs devrait dévoiler le nouvel iPhone à l‘occasion de la conférence mondiale des développeurs d‘Apple, qui se tiendra à San Francisco jusqu‘au 11 juin.

Mais il sera difficile de séduire à nouveau Wall Street alors que le titre Apple a déjà gagné plus de 20% cette année. Le groupe ayant ainsi ravi à Microsoft le titre de première entreprise mondiale de technologie en termes de capitalisation boursière.

Il est peu probable que le nouvel iPhone présente des avancées technologiques majeures par rapport au modèle actuel, le 3GS. Mais il devrait être toutefois plus rapide, doté d‘une caméra capable de transmettre en vidéoconférence, d‘une batterie de plus longue durée et d‘un écran plus performant.

Le succès de l‘iPhone a été immédiat lors de son lancement en 2007, propulsant la marque à la pomme au rang des fabricants incontournables de téléphones mobiles et instaurant les règles du jeu d‘une compétition qui devrait faire rage pendant des années.

L‘iPhone continue de gagner des parts du marché mondial, mais il doit désormais composer avec de nouveaux concurrents, comme Motorola ou HTC, et leurs nouveaux modèles dotés du logiciel Android de Google.

L‘année dernière, Research in Motion se positionnait comme le principal concurrent d‘Apple, les entreprises privilégiant la rapidité du BlackBerry. Mais Apple a fait des pas de géant sur ce marché, même si les particuliers restent son coeur de cible.

Les investisseurs surveillent donc de près la bataille des smartphones, notamment à l‘international, où la pénétration de l‘iPhone est relativement modérée.

Aux Etats-Unis, Wall Street et les consommateurs s‘attendent à un appareil compatible avec le réseau Verizon Wireless, le premier opérateur mobile américain. Un tel partenariat ne devrait cependant pas être annoncé lundi, mais plutôt dans le courant de l‘année prochaine ou au mieux à l‘automne prochain.

Le prix du nouvel iPhone est particulièrement attendu, de nombreux analystes tablant sur une baisse du prix de l‘ancien modèle 3GS de 199 dollars à 99 dollars, tandis que la nouvelle version serait lancée à 199 dollars.

La deuxième génération de l‘iPhone, le modèle 3G, devrait quant à elle disparaître. Ce smartphone n’était déjà plus commercialisé sur le site d‘Apple vendredi.

Edwin Chan, Richard Chang, Catherine Monin pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below