Nokia a vendu moins de 100.000 combinés N900 en cinq mois

vendredi 28 mai 2010 16h20
 

par Tarmo Virki

LONDRES (Reuters) - Nokia a vendu moins de 100.000 exemplaires de son "smartphone" haut de gamme N900 au cours des cinq mois qui ont suivi son lancement, a déclaré le cabinet Gartner, ajoutant que le groupe finlandais ne disposait pas encore d'un modèle susceptible de devenir un concurrent sérieux de l'iPhone et du BlackBerry.

L'épais combiné, équipé d'un clavier coulissant et d'un écran tactile, a séduit les spécialistes des nouvelles technologies mais n'a pas réussi à conquérir une audience plus large.

Un porte-parole de Nokia, qui n'a pas souhaité commenter les chiffres de Gartner, a cependant déclaré que le numéro un mondial des fabricants de téléphones portables était satisfait des ventes.

Alberto Torres, responsable de la division Solutions, s'est montré plus confiant. "Les ventes ont considérablement dépassé nos attentes", a-t-il déclaré le lors d'une conférence à Londres.

Nokia n'a pour l'instant pas réussi à opposer un concurrent sérieux à l'iPhone d'Apple, commercialisé depuis maintenant trois ans. Son dernier smartphone vedette, le N95, a été lancé en 2006.

Le chiffre de moins de 100.000 N900 vendus est à comparer aux 8,75 millions d'iPhone écoulés sur la seule période janvier-mars.

Le N900, commercialisé depuis novembre, est le premier combiné de Nokia à être équipé du système d'exploitation Linux Maemo, que les analystes considèrent comme la clé d'une possible reconquête de parts de marché pour Nokia dans les années à venir.

Nokia a vendu 50.000 N900 au quatrième trimestre 2009 mais les ventes ont ralenti entre janvier et mars 2010, selon les statistiques publiées par Gartner.

Mathilde Gardin pour le service français, édité par Marc Angrand