L'iPad débarque au Japon à l'aube de sa sortie internationale

vendredi 28 mai 2010 07h23
 

TOKYO (Reuters) - Décalage horaire oblige, les marchés asiatiques ont été les premiers vendredi à découvrir l'iPad d'Apple, et des cohortes de clients se sont pressés aux portes des magasins japonais et australiens bien avant leur ouverture.

La tablette qu'ils convoitaient, dotée d'un écran tactile de 9,7 pouces, permet de naviguer sur internet, de regarder des films, de jouer et de lire des livres électroniques.

Vendredi marque également son arrivée en France, en Allemagne, en Italie, en Suisse, en Espagne, en Grande-Bretagne et au Canada.

Devant le grand Apple Store du quartier commerçant de Ginza, à Tokyo, on comptait environ 1.200 personnes devant les portes à l'ouverture de 8h00.

"Je voulais le toucher dès que possible. J'ai ressenti une grande excitation quand je l'ai enfin eu en mains", s'enthousiasmait Takechiyo Yamanaka, 19 ans, qui a campé devant la porte du magasin dès mercredi soir pour s'assurer le privilège d'être le premier dans la file d'attente.

Apple a vendu un million d'iPad aux Etats-Unis depuis le lancement de l'appareil le 3 avril, dépassant même les prévisions les plus optimistes.

La demande était si forte que le groupe a dû repousser d'un mois la sortie mondiale.

Que la tablette suscite l'enthousiasme au Japon, deuxième économie mondiale, est de bon augure pour Apple, qui compte de plus en plus sur les ventes à l'étranger.

Le modèle doté d'une mémoire de 16 gigaoctets et équipé d'une connexion WiFi se vend au Japon 48.800 yens, soit 537 dollars, contre 499 dollars aux Etats-Unis.

Apple génère presque 60% de son chiffre d'affaires hors des Etats-Unis et profite d'une croissance impressionnante de ses ventes en Europe et en Asie.

Nobuhiro Kubo. Gregory Schwartz pour le service français