Bruxelles inflige des amendes à neuf fabricants de mémoires

mercredi 19 mai 2010 14h56
 

BRUXELLES (Reuters) - Neuf fabricants de mémoires informatiques, parmi lesquels figurent les sud-coréens Samsung Electronics et Hynix Semiconductor et l'allemand Infineon, ont été condamnés mercredi par la Commission européenne à des amendes d'un montant total de 331 millions d'euros pour entente sur les prix entre juillet 1998 et juin 2002.

La Commission, qui fait office d'organisme de régulation de la concurrence dans l'Union européenne, a infligé une amende de 145,73 millions d'euros à Samsung. Infineon devra payer 56,70 millions et Hynix 51,47 millions.

Les autres sociétés concernées sont les japonais Hitachi, qui devra acquitter une amende de 20,41 millions d'euros, Toshiba (17,64 millions), Mitsubishi Electric (16,61 millions) et le taïwanais Nanya Technology (1,80 million).

Le japonais Elpida Memory a été sanctionné à hauteur de 8,50 millions d'euros conjointement avec ses compatriotes NEC et Hitachi.

NEC s'est vu infliger une amende de 2,12 millions d'euros conjointement avec Hitachi pour la période où ils étaient associés.

NEC devra en plus payer 20,41 millions d'euros.

L'américain Micron Technology n'a pas été condamné à payer une amende car il a révélé l'existence du cartel.

C'est la première affaire de ce type traitée par la Commission Européenne depuis la mise en place en juillet 2008 d'une procédure accordant une ristourne de 10% sur l'amende pour les groupes reconnaissant avoir participé à un cartel.

"En reconnaissant leur participation à un cartel, les sociétés ont permis à la Commission de clore cette longue enquête, permettant ainsi de dégager les ressources nécessaires à d'autres enquêtes sur des cartels potentiels", a déclaré le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia, dans un communiqué.

Une société accusée d'entente peut théoriquement se voir infliger une amende pouvant atteindre jusqu'à 10% de son chiffre d'affaires total.

Foo Yunchee, Danielle Rouquié et Catherine Monin pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Neuf fabricants de m&eacute;moires, parmi lesquels les sud-cor&eacute;ens Samsung Electronics et Hynix Semiconductor et l'allemand Infineon, ont &eacute;t&eacute; condamn&eacute;s par la Commission europ&eacute;enne &agrave; une amende totale de 331 millions d'euros pour entente sur les prix. /Photo prise le 22 avril 2010/REUTERS/Jo Yong-Hak</p>