Iliad confiant pour le 1er semestre, du mieux en vue pour Alice

mardi 18 mai 2010 13h18
 

par Marie Mawad et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Iliad se dit confiant dans ses résultats financiers du premier semestre 2010, s'estimant désormais en position d'endiguer les résiliations d'abonnement chez sa marque Alice.

A l'occasion du Sommet Reuters des valeurs technologiques, le directeur financier d'Iliad, Thomas Reynaud, a indiqué que le groupe comptait miser de nouveau sur l'innovation pour se démarquer dans le mobile, près de dix ans après avoir inventé la Freebox puis introduit le "triple play" en France.

"Si dans deux ans on arrive sur le marché avec une stratégie copiée-collée, on sait que ce sera un échec", a-t-il déclaré au sujet du projet Free Mobile, dont les premières offres commerciales sont prévues pour 2012.

Pour 2010, Thomas Reynaud a estimé que le coût d'acquisition de nouveaux clients, stable depuis deux ans, devrait "probablement" le rester, et a indiqué que la poursuite du dégroupage et la réduction des désabonnements étaient susceptibles de soutenir la rentabilité du groupe.

Iliad a fait état d'une part de 23,3% des conquêtes en France pour sa marque Free au troisième trimestre, soit 88.000 abonnés net de résiliations, mais sa filiale Alice a perdu des abonnés pour le troisième trimestre d'affilée.

"C'est presque la fin de la migration (des clients). Aujourd'hui, nous sommes en position de réduire le taux de résiliation chez Alice et de revenir à une situation plus normale", a déclaré le directeur financier.

Iliad a dit récemment s'attendre à une nouvelle augmentation de son bénéfice net et à une croissance "à deux chiffres" de son Ebitda en 2010, et continuer de viser pour sa filiale Alice un Ebitda de 90 millions d'euros en base annuelle à partir du second semestre 2010.

Le groupe vise également à l'horizon 2011 une génération de trésorerie dans l'activité ADSL de plus d'un milliard d'euros en intégrant Alice.   Suite...

 
<p>A l'occasion du Sommet Reuters des valeurs technologiques, le directeur financier d'Iliad, Thomas Reynaud, a d&eacute;clar&eacute; que l'op&eacute;rateur &eacute;tait confiant dans ses r&eacute;sultats financiers du premier semestre 2010, et s'estimait d&eacute;sormais en position d'endiguer les r&eacute;siliations d'abonnement chez sa marque Alice. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>