China Unicom augmente ses subventions pour l'iPhone

mercredi 12 mai 2010 14h58
 

HONG KONG (Reuters) - China Unicom, deuxième opérateur chinois de téléphonie mobile, annonce mercredi une hausse de ses subventions pour l'iPhone d'Apple, avec l'objectif de faire décoller les ventes du smartphone.

Les ventes de l'iPhone sont relativement faibles en Chine, premier marché mondial de téléphonie mobile en nombre d'utilisateurs, où Unicom est le seul opérateur à commercialiser l'appareil.

L'opérateur s'est fixé comme objectif d'enregistrer dix millions de nouveaux abonnés à ses services 3G cette année.

"China Unicom enregistre moins d'un million de nouveaux abonnés chaque mois", a déclaré Victor Yip, analyste chez UOB Kay Hian à Hong Kong. "Ils ont besoin d'en attirer plus et rapidement parce que leurs concurrents ne vont pas leur faciliter la tâche".

China Unicom a enregistré 2,1 millions de nouveaux abonnés à la 3G au premier trimestre pour atteindre un total de 4,8 millions d'utilisateurs de la 3G. Mais son concurrent China Mobile, numéro un en Chine, a séduit 4,3 millions de nouveaux utilisateurs de la 3G pour porter le total à 7,7 millions.

Le directeur général d'Unicom Lu Yimin a par ailleurs annoncé que le groupe allait consacrer jusqu'à 5 milliards de yuans (560 millions d'euros) aux subventions de téléphones cette année pour attirer de nouveaux utilisateurs de la 3G. Le groupe a annoncé cette semaine la commercialisation du smartphone LePhone de Lenovo.

"Certains abonnements mensuels aux services 3G qui étaient à 96 yuans ont été baissés à 66 yuans et cela devrait permettre d'élargir notre base d'abonnés", a déclaré Lu Yimin à la presse à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires du groupe.

La hausse des subventions a soutenu les ventes, a déclaré le DG d'Unicom, expliquant que le nombre d'iPhone vendus avait grimpé après la baisse de prix.

Les trois opérateurs mobiles chinois ont dépensé environ 21 milliards de dollars pour construire leurs réseaux 3G en 2009 et comptent tirer profit de ces investissements en augmentant leurs revenus tirés des services 3G, plus chers que les services vocaux et dont la rentabilité diminue.   Suite...

 
<p>China Unicom, deuxi&egrave;me op&eacute;rateur chinois de t&eacute;l&eacute;phonie mobile, a annonc&eacute; une hausse de ses subventions pour l'iPhone d'Apple, avec l'objectif de faire d&eacute;coller les ventes du smartphone. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>