Le 1er trimestre de Vivendi supérieur aux attentes

mardi 11 mai 2010 18h17
 

PARIS (Reuters) - Vivendi annonce des résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre grâce aux jeux vidéo et aux télécoms et confirme ses objectifs annuels.

Le premier groupe européen des médias et de divertissement en termes de capitalisation boursière a réaffirmé viser une "légère" croissance de son résultat opérationnel ajusté (Ebita) en 2010, après celle de 8,8% à 5,39 milliards d'euros engrangée en 2009 grâce aux jeux vidéo.

Le groupe a dégagé un Ebita de 1.590 millions d'euros, en hausse de 14,1%, et un chiffre d'affaires de 6.924 millions, en progression de 6,0%.

Son résultat net ajusté progresse de 13,4% à 736 millions d'euros, soit 0,60 euro par action.

Les douze analystes interrogés par la rédaction de Reuters attendaient en moyenne un Ebita de 1.473 millions d'euros, un chiffre d'affaires de 6.772,5 millions et un résultat net ajusté de 684 millions.

Le groupe a réaffirmé qu'il comptait poursuivre sa politique de dividende "élevé" après l'avoir maintenu à 1,40 euro par action au titre de 2009.

SFR, deuxième opérateur télécoms français dont Vivendi détient 56% et le britannique Vodafone le solde, affiche une hausse de 3,9% de son Ebita et un chiffre d'affaires en progression de 1,9% grâce au gain de nouveaux abonnés.

Universal Music Group, première maison de disque mondiale, a en revanche accusé une chute de 37,7% de son Ebita et de 12,6% de son chiffre d'affaires.

Canal+ augmente de son côté de 1,7% son chiffre d'affaires mais son Ebita recule de 9,9%, notamment sous l'impact d'un effet calendaire lié à la Ligue 1 de football.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident du directoire de Vivendi, Jean-Bernard L&eacute;vy. Les r&eacute;sultats du premier groupe europ&eacute;en des m&eacute;dias et de divertissement en termes de capitalisation boursi&egrave;re ressortent sup&eacute;rieurs aux attentes au premier trimestre gr&acirc;ce aux jeux vid&eacute;o et aux t&eacute;l&eacute;coms. Vivendi a par ailleurs confirm&eacute; ses objectifs annuels. /Photo prise le 1er mars 2010/REUTERS/Jacky Naegelen</p>