Le 3e trimestre d'Eutelsat dopé par des lancements

lundi 10 mai 2010 18h47
 

PARIS (Reuters) - Eutelsat a relevé lundi son objectif de ventes pour l'exercice 2009-2010, son chiffre d'affaires trimestriel ayant été porté par le déploiement récent de nouveaux satellites.

Au titre de son troisième trimestre, qui s'étale de janvier à fin mars, le troisième opérateur mondial de satellites en nombre d'appareils en orbite a publié un chiffre d'affaires de 268,3 millions d'euros, en hausse de 13,4%.

"L'excellente performance commerciale enregistrée dans toutes les applications a bénéficié du plein effet, sur le trimestre, des nouvelles capacités entrées en service depuis février 2009", a commenté le groupe dans un communiqué.

Eutelsat a mis en service cinq nouveaux satellites et en a redéployé six autres en orbite depuis février 2009.

La société a relevé son objectif annuel de ventes, qu'elle avait déjà revu en hausse en février, tranchant avec son concurrent SES, qui a quant à lui abaissé le 23 avril sa prévision de croissance pour 2010 après un premier trimestre inférieur aux attentes.

Eutelsat table désormais sur un chiffre d'affaires supérieur à 1.035 millions d'euros en 2009-2010, contre 1.020 millions d'euros précédemment.

Le groupe a ajouté, dans un communiqué, qu'il donnerait une "mise à jour de ses perspectives de moyen terme" le 29 juillet à l'occasion de la publication de ses résultats annuels.

Il avait indiqué en février viser un Ebitda (excédent brut d'exploitation) de plus de 795 millions pour l'exercice et fait savoir qu'il visait également un taux de croissance annuel moyen de plus de 7% sur la période 2009-2012.

Le titre a clôturé lundi en hausse de 3,98%, à 26,38 euros, représentant une capitalisation boursière de plus de 5,5 milliards d'euros.

Marie Mawad, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Eutelsat a relev&eacute; lundi son objectif de ventes pour l'exercice 2009-2010, son chiffre d'affaires trimestriel ayant &eacute;t&eacute; port&eacute; par le d&eacute;ploiement r&eacute;cent de nouveaux satellites. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard</p>