Une enquête antitrust envisagée sur Apple

mardi 4 mai 2010 08h12
 

WASHINGTON (Reuters) - Les autorités antitrust américaines envisagent d'ouvrir une enquête pour déterminer si Apple n'a pas enfreint la loi en exigeant que ses outils de programmation soient les seuls employés dans la conception d'applications pour les iPhone et iPad, a déclaré lundi à Reuters une source proche du dossier.

La Commission fédérale du Commerce (FTC) et le département de la Justice sont compétents pour les dossiers antitrust mais aucune décision n'a été prise quant à savoir qui s'en chargerait, a ajouté la source.

C'est le New York Post qui le premier a mentionné le fait.

"Ce qu'il (Apple) fait est à l'évidence anticoncurrentiel. Il veut une autoroute et en plus de ça c'est lui qui perçoit les péages", dit David Balto, un ancien responsable de la FTC.

Cette affaire intervient alors qu'Apple s'en prend au logiciel Flash d'Adobe Systems, qu'il juge peu pratique, même s'il est devenu un incontournable sur internet.

Le directeur général d'Apple Steve Jobs a fait savoir que Flash - ou tout autre outil de programmation - serait interdit de séjour sur les iPhone et iPad, tant en résidant qu'en outil de conception d'applications.

Apple, Adobe et le département de la Justice n'ont fait aucun commentaire. La FTC n'a pas répondu à une demande d'information.

Gabriel Madway, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
<p>Les autorit&eacute;s antitrust am&eacute;ricaines envisagent d'ouvrir une enqu&ecirc;te pour d&eacute;terminer si Apple n'a pas enfreint la loi en exigeant que ses outils de programmation soient les seuls employ&eacute;s dans la conception d'applications pour les iPhone et iPad, selon une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Mario Anzuoni</p>