Palm va permettre à HP de prendre pied dans les smartphones

jeudi 29 avril 2010 13h10
 

par Gabriel Madway

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le rachat de Palm par Hewlett-Packard permet au groupe informatique de prendre pied sur un marché des smartphones devenu incontournable, mais il devra investir des sommes importantes pour faire de cette opération un succès.

Le numéro un mondial du secteur technologique en termes de chiffre d'affaires, déjà dominant sur le marché des PC, des serveurs, des services informatiques ou encore des imprimantes, ne pouvait se permettre de passer à côté du marché des smartphones, sur lequel se ruent tous ses concurrents américains et asiatiques.

Les fabricants de PC Dell, Lenovo et Acer se sont déjà tous tournés vers ce marché particulièrement rentable, qui, en plus de l'offre de téléphonie mobile traditionnelle, propose également tout une gamme de services : vidéos en streaming, e-mails ou encore GPS.

En outre, les analystes soulignent qu'avec l'acquisition de Palm, annoncée mercredi pour un montant de 1,2 milliard de dollars (900 millions d'euros), HP disposera d'un produit permettant de se distinguer de ceux proposant des appareils fonctionnant avec les systèmes d'exploitation de Google et de Microsoft.

HP aura ainsi l'opportunité de vendre une panoplie de services potentiellement très lucratifs pour les utilisateurs de mobile.

Avec des marges plus importantes, les smartphones sont particulièrement attractifs pour les fabricants de PC. Alors que les dernières marges brutes publiées par HP s'élevaient à 22,8%, Research in Motion (RIM), le fabricant des Blackberry, a dégagé une marge de 45,7% et Apple, le fabricant des iPhone, une marge de 41,7%.

Selon Lou Miscioscia, analyste chez Collins Stewart, le rachat de Palm n'est pas une opération très risquée pour le groupe au regard des bénéfices potentiels qu'elle pourrait générer. "HP a été remarquablement absent du marché des smartphones, dominé à grand bruit par l'iPhone" explique-t-il. "Je pense que le groupe n'avait aucune envie d'être exclu de tout cela".

Les études menées par le groupe iSuppli prévoient 35,5% de croissance pour ce marché, avec 247 millions d'appareils vendus en 2010.   Suite...

 
<p>Le Palm Pre. Le rachat de Palm par Hewlett-Packard pour 1,2 milliard de dollars permet au groupe informatique de prendre pied sur un march&eacute; des smartphones devenu incontournable, mais il devra investir des sommes importantes pour faire de cette op&eacute;ration un succ&egrave;s. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson</p>