MTN veut racheter Orascom, Alger bloque l'opération

mercredi 28 avril 2010 23h14
 

JOHANNESBURG/ALGER (Reuters) - Le groupe sud-africain de télécommunications MTN a dit mercredi qu'il était en discussion pour racheter l'égyptien Orascom Telecom afin de créer le quatrième groupe mondial du secteur, mais l'Algérie a prévenu qu'elle bloquerait un pan de l'opération.

Le directeur général d'Oracom Naguib Saouiris a dit qu'il voulait rencontrer des responsables algériens pour évoquer leurs inquiétudes sur cette ventes.

L'achat de l'intégralité d'Orascom, qui a une capitalisation boursière de 7,2 milliards de dollars et qui dispose de près de 93 millions de clients, donnerait au sud-africain un accès aux marchés algériens et pakistanais, mais également à celui de Corée du Nord, qui reste à défricher.

La banque d'investissement EFG-Hermes a évalué Orascom à 9 milliards de dollars.

MTN, dispose de 116 millions de clients, et il est présent notamment en Afrique du Sud, au Nigeria et en Iran.

Le ministère algérien des Télécommunication a toutefois annoncé qu'il s'opposait à la fusion, en vertu d'une loi votée l'année dernière qui lui permet de bloquer la partie de la transaction impliquant Orascom Algérie (OTA).

Alger prévient qu'il compte utiliser son droit de préemption pour l'ensemble d'OTA, menaçant même de lui retirer sa licence.

Gugulakhe Lourie, Hamid Ould Ahmed, Nicolas Delame pour le service français

 
<p>Le groupe sud-africain de t&eacute;l&eacute;communications MTN a dit mercredi qu'il &eacute;tait en discussion pour racheter l'&eacute;gyptien Orascom Telecom afin de cr&eacute;er le quatri&egrave;me groupe mondial du secteur, mais l'Alg&eacute;rie a pr&eacute;venu qu'elle bloquerait un pan de l'op&eacute;ration. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Hutchings</p>